Reflexions critiques sur la poesie et sur la peinture, Part 1

Front Cover
Chez P.-J. Mariette, 1740 - Arts
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 484 - ... quelque prétexte que ce puifle être, fans la permiflion expreîlè & par écrit dudit Expofant, ou de ceux qui auront droit de lui , à peine de confifcation des exemplaires contrefaits , de trois mille livres d'amende contre chacun des contrevenans , dont un tiers à Nous...
Page 483 - LOuis par la grace de Dieu , Roi de France & de Navarre : A nos amés & féaux Confeillers les Gens tenans nos Cours de Parlement , Maîtres des Requêtes ordinaires de notre Hôtel , grand Confeil , Prévôt de Paris , Baillifs , Sénéchaux , leurs Lieutenans Civils, & autres nos Jufticiers .qu'il appartiendra, SALUT.
Page 485 - Secrétaires , foi foit ajoutée comme à 'l'original. COMMANDONS au premier notre Huiffier ou Sergent fur ce requis, de faire pour l'exécution d'icelles , tous ailes requis & néceflaires , fans demander autre permiilion , & nonobftant clameur de Haro , Charte Normande , & Lettres à ce contraires : CAR tel eft notre plaifir.
Page 485 - Bibliothèque publique , un dans celle de notre Château du Louvre , & un dans celle de notredit très-cher & féal Chevalier le Sieur DAGUESSEAU , Chancelier de France , Commandeur de nos Ordres ; Le tout à peine de nullité...
Page 271 - Fontenay, lieu délicieux Où je vis d'abord la lumière, Bientôt au bout de ma carrière, Chez toi je joindrai mes aïeux. Muses, qui dans ce lieu champêtre Avec soin me fîtes nourrir. Beaux arbres, qui m'avez vu naître, Bientôt vous me verrez mourir...
Page 7 - ... durant laquelle il ne jouit précifément d'aucun objet,. eft l'unique fruit des efforts qu'il a faits pour s'occuper lui-même. Il n'eft perfonne qui n'ait éprouvé l'ennui de cet état où l'on n'a point la force de penfer à rien, & la peine de cet autre état, où malgré foi l'on penfe à trop de chofes, fans pouvoir fe fixer à fon choix fur aucune
Page 52 - ... nous toucher. Nous louons l'art du Peintre à bien imiter, mais nous le blâmons d'avoir choilî pour l'objet de fon travail des fujets qui nous intéreflent fi peu, (,) Qiiir.ti!.
Page 484 - CAUSES, voulant traiter favorablement ledit Expofant, Nous lui avons permis & permettons par ces prefentes de faire imprimer ledit Ouvrage ci-deflus fpecifié en un ou plufieurs volumes , conjointement ou féparément , & autant...
Page 312 - Je vois monter nos cohortes La flamme et le fer en main ; Et sur les monceaux de piques , De corps morts, de rocs, de briques, S'ouvrir un large chemin.
Page 345 - F refques , prennent l'une pour être de Raphaël , &: l'autre pour être du Correge. On voit encore au Palais Farnefe un morceau de peinture antique, trouvé dans la Vigne de l'Empereur Adrien à Tivoli , & un refte de plafond dans le jardin d'un particulier auprès de Saint Grégoire. On...

Bibliographic information