Repenser l'enseignement des langues : Comment identifier et exploiter les compétences

Front Cover
Presses Univ. Septentrion, 2005 - Education - 227 pages
1 Review

Dans l'enseignement des langues vivantes, comme en d'autres domaines éducatifs, on assiste depuis une décennie à un vaste mouvement visant à redéfinir, en termes de compétences, les objectifs de formation aussi bien que les capacités des élèves et des enseignants. Cet ouvrage propose un premier bilan des effets de cette nouvelle approche, établi par des spécialistes de la didactique de la langue maternelle et des langues secondes, et portant sur les diverses composantes des programmes scolaires en ces domaines : le lexique, la grammaire, le discours oral, le discours écrit, la littérature. Certaines contributions mettent en évidence les possibilités de renouvellement didactique qu'offre la centration sur les compétences ; d'autres soulignent au contraire les illusions et les dérives possibles de cette démarche ; un essai final souligne enfin la nécessité de re-définir la notion même, dans une perspective résolument dynamique.

 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

pourquoi et comment repenser lenseignement
7
De la nature située des compétences en langue
41
savoirs ou compétences?
69
La place des ressources grammaticales
99
Le rôle de la compétence lexicale
117
Plurilinguisme compétences partielles et éveil aux langues
139
Les compétences à lépreuve de lenseignement littéraire
161
Pour une approche dynamique des compétences langagières
193
Copyright

Common terms and phrases

About the author (2005)

Jean-Paul Bronckart, professeur à l'Université de Genève, est l'auteur de travaux portant sur l’analyse des discours, les processus d’acquisition du langage et la didactique du texte écrit, dans le cadre théorique global de l’interactionnisme socio-discursif.

Ecaterina Bulea est assistante doctorante à l'Université de Genève. Ses travaux s’inscrivent dans l’approche interactionniste socio-discursive, et portent notamment sur les dimensions dynamiques de l’activité et des compétences langagières.

Michèle Pouliot est chargée d'enseignement à l’École de Langue et de Civilisation Française de l’Université de Genève. Spécialiste de la méthodologie de l’enseignement des langues secondes, elle anime divers programmes de formation des enseignants.

Bibliographic information