Reponse au sieur Jean Molines, dit Flechier, ou examen des motifs qu'il a publié de son changement de religion

Cover
Chez Pierre Chretien., 1753 - 296 Seiten
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Inhalt


Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 23 - le Pécheur ne les déclare pas , ou en public , ou du moins en
Seite 21 - Antiquité qui avoit, comme les Catholiques de nos jours, des idées de réalité
Seite 19 - du fils de Dieu qui fait ce qu'elle dit, a changé la
Seite 22 - propitiatoire Sacrifice. J'entends l'Apôtre qui dit : nous avons un Autel, duquel n'ont
Seite 27 - pour les adorer. D'ailleurs il y avoit des Images dans le Temple
Seite 174 - que les Profefleurs en Théologie avoient toujours ordre d'enfeigner les mêmes maximes; que les Parlemens les maintenoient de toutes leurs forces , & qu'aujourdhui encore ils font valoir cet Edit,' pour s'oppofer' à tout ce que Rome entreprend de contraire aux libertés de
Seite 27 - offrir le Sang de l'Agneau , pour lequel ils avoient répandu le leur. Elle
Seite 15 - ne peut jamais tomber, ni dans l'idolâtrie , ni dans l'erreur contre la Foi
Seite 23 - at'il de plus efficace , que ce remède pour nous corriger? Peut-on croire que
Seite 28 - Enfans d'une partie de cette rigueur, quand elle les trouve humbles, dociles

Bibliografische Informationen