Revue contemporaine, 9. kötet;34. kötet

Első borító
Bureaux de la Revue Contemporaine, 1857
 

Mit mondanak mások - Írjon ismertetőt

Nem találtunk ismertetőket a szokott helyeken.

Más kiadások - Összes megtekintése

Gyakori szavak és kifejezések

Népszerű szakaszok

144. oldal - Dieu soit aussi mécontent de vous que vous l'êtes de moi? Vous croyez que Dieu veut que je vous aide à le servir, et à faire sa volonté. Je suis prêt à le faire. Je m'y offre de toute l'étendue de mon cœur. Dieu voit que je ne saurais aimer en lui une sœur plus cordialement, et que je donnerais ma vie pour vous. Il voit combien vos peines m'affligent, et à quel point je souhaite de les guérir. Prenez-moi tel que je suis, sec, rebutant, irrégulier, négligent, manquant d'attention et...
126. oldal - Le monde la regarde comme un art de mener les esprits faibles et d'en tirer parti. Le directeur passe pour un homme qui se sert de la religion pour s'insinuer, pour gouverner, pour contenter son ambition; et souvent on soupçonne dans la direction, si elle regarde le sexe, beaucoup d'amusement et de misère.
128. oldal - ... dures contradictions. Son style naïf montre une simplicité aimable, qui est audessus de toutes les grâces de l'esprit profane. Vous voyez un homme qui, avec une grande pénétration, et une parfaite délicatesse pour juger du fond des choses, et pour connaître le cœur humain, ne songeait qu'à parler en bon homme, pour consoler, pour soulager, pour éclairer, pour perfectionner son prochain. Personne ne connaissait mieux que lui la plus haute perfection.
581. oldal - Che l'una parte e l'altra tira ed urge, Tin tin sonando con sì dolce nota, Che il ben disposto spirto d'amor turge...
194. oldal - Prenant en considération l'opinion émise par les deux divans, la commission transmettra sans retard, au siège actuel des conférences, le résultat de son propre travail. L'entente finale avec la Puissance suzeraine sera consacrée par une convention conclue à Paris entre les Hautes Parties contractantes...
219. oldal - Après la conquête, le premier devoir comme le premier intérêt du conquérant , est de bien gouverner le peuple vaincu , la politique et l'humanité le lui commandent également.
126. oldal - Et pour cela, choisissez-en un entre mille, dit Avila ; et moi je dis entre dix mille, car il s'en trouve moins que l'on ne saurait dire qui soient capables de cet office. Il le faut plein de charité, de science et de prudence : si l'une de ces trois parties lui manque, il ya du danger. Mais je vous dis derechef...
542. oldal - Loin de rompre ainsi les nœuds de l'hymen, vous les resserrerez davantage: dès que le divorce sera permis, il sera très rare. A Rome, il fut quatre cents ans en vigueur avant qu'on en usât. On supporte plus facilement ses peines quand on est maître de les faire finir. Nous conserverons dans le mariage cette inquiétude heureuse qui rend les sentiments plus vifs.
141. oldal - De là vient que ces dons lumineux ne sont d'ordinaire que pour des ames médiocrement mortes à elles-mêmes , au lieu que celles que Dieu mène plus loin outrepassent par simplicité tous ces dons sensibles. On voit les rayons du soleil distinctement à un demi-jour, près d'une fenêtre ; mais dehors en plein air on ne les distingue plus. Je conjure cette bonne personne de laisser tomber simplement tous ces dons, sans les...
130. oldal - Dieu commanda en la création aux plantes de porter leurs fruits chacune selon son genre ; ainsi commande-t-il aux Chrétiens, qui sont les plantes vivantes de son Église, qu'ils produisent des fruits de dévotion, un chacun selon sa qualité et sa vocation.

Bibliográfiai információk