Séances générales tenues à ... en ... par la Société française pour la conservation des monuments historiques, Volume 34

Front Cover
Derache, 1868 - Antiquities
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 178 - ... récemment encore (par M. le Président) pour la Pologne. L'Assemblée conclut donc à envoyer à ses correspondants italiens et aux Sociétés savantes d'Italie copie du procèsverbal de la présente séance , ainsi que de la précédente. Sur la proposition et les observations de M. Balestra , on décide qu'en outre une lettre sera adressée, au nom de la Société, à M. le Ministre de l'instruction publique en Italie. M. l'abbé Balestra espère de cette démarche les plus heureux résultats....
Page 281 - La face opposée du bloc de marbre est percée d'un grand trou rond, accompagné de huit petits trous carrés. C'est là, sans doute , qu'on avait placé les reliques , et le tout devait se trouver dans l'église de Céleyran (2).
Page 295 - Une tombe d'enfant avait été creusée dans une pierre, avec une moulure autour. Une seconde petite tombe à chevalet portait au milieu de son couvercle une ouverture longitudinale , destinée sans doute à introduire un fer recourbé , dans le cas où on aurait voulu le soulever. Enfin , une troisième tombe d'enfant avait un couvercle presque droit, mais orné d'une moulure. .Quelque temps après les fouilles opérées dans les premiers jours de juin, j'appris (bien qu'éloigné de Monlmorillon)...
Page 297 - CARLONE. Vestiges épigraphiques de la domination gréco-massaliote et de la domination romaine dans les Alpes-Maritimes ; par MA Garlone, membre de l'Institut des provinces.
Page 9 - ... de jeunes gens, d'adultes et de vieillards. Tous ces corps, posés dans des fosses de craie et à peu de profondeur, étaient orientés dans le sens de la vallée : les pieds au sud-est , la tête au nord-ouest. Presque tous possédaient avec eux des objets meubles déposés par les parents dans une pensée religieuse dont nous nous rendons difficilement compte aujourd'hui. Une dizaine avaient aux pieds des vases noirs qui ont dû contenir de l'eau bénite. Trois d'entre eux montraient des bagues...
Page 210 - ... la lumière céleste du Soleil de justice qui doit éclairer nos cœurs , soit afin que les fidèles qui viendraient y prier eussent la face tournée vers la contrée qui fut le berceau du christianisme.
Page 293 - Après avoir fait enlever complètement un certain nombre de tombes, j'ai fait creuser assez profondément en différents endroits pour m'assurer qu'il n'y avait pas de sépultures sous ces premières. On n'a rien découvert, et la terre retirée indiquait qu'elle n'avait point été remuée jusqu'alors. J'ai tout lieu de penser que la plupart de ces tombes , sinon toutes, ont servi à différentes reprises. Trois raisons semblent confirmer...
Page 211 - Nous pensons même que l'on doit tenir compte de l'inclinaison , souvent très-marquée, que présente l'axe de la plupart des églises par rapport à l'orient vrai , inexactitude qui peut tenir, soit au peu de soin apporté par les constructeurs à établir une orientation exacte, soit, comme l'ont supposé quelques antiquaires, à ce qu'on se sera dirigé sur le point du ciel où se levait le soleil à l'époque de l'ouverture des travaux.
Page 240 - Et puis leur parlant sérieusement, ne savez-vous pas que la trêve est rompue? Si vous ne vous résolvez à prendre mon parti , assurez-vous que je vous ferai danser un mauvais branle.
Page 295 - Voulant vérifier la chose par moi-même, je crus devoir différer l'envoi de mon Rapport. En effet , il ya près de trois mois , le hasard fit découvrir et mettre à jour une tombe d'enfant à l'entrée du petit hameau de StCyprien. Ce hameau, comme le bourg d'Antigny, est bâti sur l'ancien et très-vaste cimetière dit d'Antigny, qui occupait tout l'espace compris entre ce dernier endroit et StSavin (3 lui).

Bibliographic information