Saint-Pétersbourg et Moscou

Front Cover
Librairie Nouvelle, 1854 - 310 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 303 - Il suffit de jeter un coup d'œil sur la carte pour reconnaître que, dans l'empire russe, la désaffection est partout.
Page v - États, qui n'a encore eu rien d'égal dans le monde, et dont l'accomplissement doit lui soumettre le monde, à moins que les autres puissances, par une nouvelle application du droit d'intervenir, ne lui demandent ce qu'elle veut faire de ses colonies militaires et des trois millions de soldats qu'elles lui donneront dans quinze ou vingt ans. On ne peut sans frémir envisager ce prochain redoublement de force et de puissance, appuyé sur de si vastes bases et préparé avec toutes les combinaisons...
Page 191 - ... étaient moins nombreuses, pour des cratères de volcans éteints. Quelle que soit leur cause, ces cavités étaient pour nous une occasion continuelle d'ennuis et de contrariétés. En les tournant, nous étions obligés de passer sur des roches si aiguës et si dentelées qu'il nous fallut mener nos chevaux par la bride pendant la plus grande partie du chemin. Nous descendîmes enfin dans un de ces trous. Les guides nous indiquèrent sous le roc une petite ouverture dans laquelle on pouvait...
Page vi - ... est transformé, embelli par les prodiges. de l'industrie et de la science, on est réduit à se dire: Mais pour qui tant d'opulence est-elle amassée? pour qui tant de grandes choses serontelles accomplies ? et telle est alors la tristesse amère des réflexions qui se présentent...
Page vi - ... amère des réflexions qui se présentent en foule, que l'on se sent heureux d'avoir vécu dans nos temps d'orages et de dissensions civiles, parce que l'on aura du moins achevé de vivre, parce que l'on ne sera plus qu'une tranquille poussière lorsque viendront les jours de catastrophe et de deuil qui doivent probablement livrer à la voracité des peuplades du Nord le brillant patrimoine des habitants du Midi. » II est curieux de rapprocher ces paroles de découragement et de tristesse échappées...
Page 194 - Le sommet de cette montée est à deux mille huit cents pieds au-dessus du niveau de la mer Noire, que nous vîmes tout à coup se déroulera nos regards.

Bibliographic information