Saint Pothin et ses compagnons martyrs: origines de l'église de Lyon

Front Cover
F. Girard, 1868 - Lyon (France) - 464 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 146 - MarcAurèle qu'il adopta. On sent en soi-même un plaisir secret lorsqu'on parle de cet empereur ; on ne peut lire sa vie sans...
Page 21 - Dès lors j'écoutais toutes ces choses et je les gravais non sur des tablettes, mais dans le plus profond de mon cœur. Je puis donc protester devant Dieu que si cet homme apostolique avait entendu parler de quelque erreur semblable aux vôtres, il se serait à l'instant même bouché les oreilles et il 1.
Page 20 - Je le vois encore entrer et sortir; sa démarche, son extérieur, son genre de vie, les discours qu'il adressait à son peuple, tout est gravé dans mon cœur.
Page 146 - On sent en soi-même un plaisir secret lorsqu'on parle de cet empereur ; on ne peut lire sa vie sans une espèce d'attendrissement : tel est l'effet qu'elle produit, qu'on a meilleure opinion de soi-même, parce qu'on a meilleure opinion des hommes.
Page 311 - ... ses regards avides, ses gestes homicides. Un gladiateur vaincu tombait-il? le peuple était interrogé. Assise sur les gradins du Cirque, la vierge modeste, comme dit un...
Page 146 - Nous avons beaucoup appris depuis seize siècles, mais nous n'avons rien découvert en morale qui atteigne à la hauteur et à la vérité de cette doctrine. Notre science positive a mieux pénétré le détail des lois qui régissent le monde ; mais, sauf des différences de langage, c'est à cette vue d'ensemble qu'elle aboutit.
Page 204 - ... dans le désir qu'ils avaient de s'unir plus tôt à JésusChrist, nous apprenant, par leur exemple, que les afflictions de cette vie n'ont aucune proportion avec la gloire future qui éclatera en nous. « Ils commencèrent par supporter avec la plus généreuse constance tout ce...
Page 220 - Gentibus fidem Trinitatis; quos discipulos singulis urbibus delegavit. Fuerunt hi : Trophimus, Paulus, Marcialis, Austremonius, Gracianus, Saturninus, Valerius et plures alii qui comites a beato Apostolo illis predestinati fuerant.
Page 196 - Jésus-Christ , qui demeurent à tienne et à Lyon, en Gaule, aux frères d'Asie et de Phrygie qui ont la même foi et la même espérance dans la rédemption : paix, grâce et gloire de la part de Dieu , le Père , et de Jésus-Christ notre seigneur 1.
Page 239 - Jam de initiandis tirunculis fabula tarn detestanda quam nota est. Infans farre contectus, ut decipiat incautos, apponitur ei qui sacris imbuatur. Is infans a tirunculo farris superficie quasi ad innoxios ictus provocato caecis occultisque vulneribus occiditur. Hujus, pro nefas, sitienter sanguinem lambunt, hujus certatim membra dispertiunt, hac foederantur hostia, hac conscientia sceleris ad silentium mutuum pignerantur.

Bibliographic information