Conspiracion Carmin Consp

Front Cover
Presses Univ. du Mirail, 2003 - 189 pages
0 Reviews
Au moyen d'une esthétique minimaliste et sobre, représentative de l'écriture dramatique de José Sanchis Sinisterra, Conspiracion carmin et Sangre lunar abordent des sujets fort différents : alors que l'un privilégie l'humour et la critique sociale, l'autre met l'accent sur la complexité des rapports humains. Conspiracion carmin est un texte idéologiquement engagé, plein d'ironie et d'optimisme qui fait l'apologie des utopies révolutionnaires. L'auteur imagine une organisation secrète dont la mission serait de saboter le système dominant. Marsal, agent de ce réseau " subversif ", fera du public son premier complice. Si le rythme de Conspiracion carmin ne laisse pas de place au répit, Sangre lunar se construit, en revanche, autour de l'idée d'immobilisme. Sanchis Sinisterra approfondit ici la sphère de l'intime et des rapports entre la vie et la mort à partir d'un vrai fait divers : Lucia, jeune fille dans le coma, est violée dans son sommeil et tombe enceinte. Dès lors une question se pose : faut-il la faire avorter ? Le dramaturge réussit là une pièce à la fois dérangeante et tendre, angoissante et sensible, mariant l'émotionnel et le rationnel, au-delà de tout manichéisme.
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Section 1
9
Section 2
37
Section 3
45
Section 4
53
Section 5
61
Section 6
71
Section 7
73
Section 8
81
Section 10
138
Section 11
139
Section 12
169
Section 13
173
Section 14
177
Section 15
183
Section 16
185
Section 17
191

Section 9
87

Common terms and phrases

Bibliographic information