Société de l'histoire de France, Volume 242

Front Cover
La Société, 1889 - France
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 415 - Loys, par la grace de Dieu roy de France, savoir faisons à tous presens et à venir que nous, reduisans à memoire les grans, vertueux, louables et recommandables services que a faiz dès 1.
Page 132 - Et voici comment, toute souriante et soumise, attentive seulement à flatter son rude époux, elle l'informe de l'événement : « Monseigneur, je me recommande à votre bonne grâce tant et si très humblement comme je puis. Et vous plaise savoir que le premier vendredi de Carême il plut à Dieu me faire grâce et me délivrer d'un beau fils, environ huit heures de nuit. Et lequel enfant est tant beau que merveilles. Mais, Monseigneur, comme vous savez, il ne se faut émerveiller s'il est beau,...
Page 402 - Saichent tous presens et advenir que, en la court du roy nostre sire a Amboise, pardevant nous personnellement establye, damoisellc Loyse de Saincte Marthe (2).
Page 100 - ... son argent, il expose son corps pour tollir la vie ou l'onneur à cellui à qui il a à besongnier, qui lui vient à petit de profit; tant qu'il est occupé ad ce faire, il laisse à exploicter la guerre, le service de son Roy et de la chose publique ; et nul ne doit exposer son corps, sinon en euvres meritoires. Aprez ces demonstrances, les deulx...
Page 288 - ... voisines. XXIII. — Il y eut ung grant cappitaine, nommé Rodigues, conte de Ribegieux, d'Espagne, et estoit espaignol de nacion, qui vint loger au Pont-de-Scé, atout six cens hommes d'armes et leur sequelle, lequel courut devant Angiers et rançonnoit tout le pays; et demandoit à la royne Yolant et à monseigneur Charles d'Anjou, son filz, grans sommes de deniers.. Lesquelz dame et seigneur manderent querir le sire de Bueil (ce qu'ilz faisoient à toutes les necessitez et affaires) qu'il...
Page 249 - B. 4. La défaite de ce capitaine étranger par le Jouvencel est la détrousse de Rodrigue de Villandrando, comte de Ribadeo, par confiture de ce cappitaine fut en partie pour la barrière qu'il avoit faicte devant luy; car gens de cheval ne doivent mettre ne barrière, ne fossez, ne nulle fortification devant eulx, pour ce que la fureur des chevaulx romp les gens et se font faire place ; et, pour ce, ne doibvent querir que le large. Aussi on dit que le roy de France, en une besongne qu'il eust à...
Page 305 - Et que ce soit ferme chose et estable à tousjours, nous avons fait mettre nostre seel à ces présentes, sauf en autres choses nostre droit et l'autruy en toutes.
Page 367 - ... le cardinal dit à mondit seigneur de Savoye teles paroles : « Monseigneur, se ilz font pour vous, il « fault que vous faciez pour eulx et, afin qu'ilz se y emploient « plus voulentiers, vous vous y obligerez en mes mains et soubz

Bibliographic information