Sociologie du temps

Front Cover
De Boeck université, Jan 1, 1996 - Time - 183 pages
0 Reviews
Le temps renvoie à une multitude de références personnelles, historiques, économiques. Il peut sembler insaisissable, fugitif, tout comme il peut être l'objet d'enjeux majeurs. Nous faisons tour à tour l'expérience de la diversité des cadres temporels de la vie quotidienne : temps de travail, temps libre, temps perdu, temps vide, temps qui passe trop rapidement. Sans compter qu'une telle expérience du temps varie profondément selon que l'on est jeune ou vieux, actif ou inactif. Comment étudier le temps dans une perspective sociologique ? Comment en arriver à une compréhension du temps, des temps ? Quelles en sont les dimensions essentielles ? Quels sont les fondements historiques de nos conceptions actuelles du temps ? Pour rencontrer cet objectif, l'ouvrage s'appuie sur une rétrospective historique des grands auteurs, de langues et de traditions différentes et présentes les principaux aspects des conceptions contemporaines du temps. Il intègre ainsi la question des générations et de la diversité des rapports au temps, offre une synthèse internationale des tendances dans les usages du temps et dresse enfin un portrait des grandes institutions génératrices de cadres temporels plus ou moins contraignants : travail, école, famille, temps libre. L'ouvrage s'achève sur un enjeu d'actualité : l'aménagement du temps, dans la perspective de la recherche de flexibilité accrue entre les divers temps de la vie et en tenant compte de catégories de travailleurs " désynchronisés " par rapport aux horaires normaux.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

References to this book

All Book Search results »

Bibliographic information