Solution du problème de la suggestion hypnotique: la Salpêtrière et l'hypnotisme, la suggestion criminelle, la loi doit intervenir

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 25 - Pour que cette transformation de la personnalité s'opère, dit-il, il suffit d'un mot prononcé avec une certaine autorité. Je dis à A... : — Vous voilà une vieille femme ; — elle se voit changée en vieille femme, et sa physionomie, sa démarche, ses sentiments sont ceux d'une vieille femme. Je dis à B... : — vous voilà une petite fille; — et elle prend aussitôt le langage, les jeux, les goûts d'une petite fille... « Voici quelques-unes des objectivations de M...
Page 25 - Endormies, et soumises à la suggestion, non seulement elles oublient qui elles sont, mais encore elles peuvent donner à leur moi des formes qui sont différentes des formes réelles; croire, par exemple, que leur moi est un soldat, un prêtre, une petite fille, un lapin ; et alors elles s'imaginent exister avec des formes de soldat, de prêtre, de petite fille, de lapin... Leur âge, leurs vêlements, leur sexe, leur situation sociale, leur nationalité, le lieu et l'heure où elles vivent, tout...
Page 108 - Je ne sais pas pourquoi je viens, dit-elle, il fait un temps horrible. J'avais du monde chez moi. J'ai couru pour venir ici et je n'ai pas le temps de rester; il faut que je reparte dans quelques instants. C'est absurde ; je ne comprends pas pourquoi je suis venue (1).
Page 26 - En paysanne. Elle se frotte les yeux, s'étire. « Quelle heure est-il? quatre heures du matin! » (Elle marche comme si elle faisait traîner ses sabots...) « Voyons, il faut que je me lève! allons à l'étable. Hue! la rousse! allons, tourne-toi... » (Elle fait semblant de traire une vache...) « Laisse-moi tranquille, Gros-Jean. Voyons, GrosJean, laisse-moi tranquille, que je te dis!... Quand j'aurai fini mon ouvrage. Tu sais bien que je n'ai pas...
Page 7 - BARÉTY (A.), ancien interne des hôpitaux de Paris. — Le Magnétisme animal, étudié sous le nom de force neurique rayonnante et circulante, dans ses propriétés physiques, physiologiques et thérapeutiques.
Page 93 - Un état particulier du système nerveux, déterminé par des manœuvres artificielles ; » ou encore, « Un état particulier du système nerveux, amené par la concentration fixe et abstraite de l'œil mental et visuel, sur un objet, qui n'est pas par lui-même de nature excitante.
Page 30 - ... alors que l'étudiant le moins instruit sait combien sont vains, après la section d'un nerf moteur, les efforts, les désirs, la volonté de mouvoir la partie paralysée...
Page 25 - ... vivent. Tout cela a disparu. Il ne reste plus dans l'intelligence qu'une seule image, qu'une seule conscience : c'est la conscience et l'image de l'être nouveau qui apparaît dans leur imagination. Elles ont perdu la notion de leur ancienne existence. Elles vivent, parlent, pensent, absolument comme le type qu'on leur a présenté. Avec quelle prodigieuse intensité de vie se trouvent réalisés ces types, ceux-là seuls qui ont assisté à ces expériences peuvent le savoir. Une description...
Page 21 - à porter la lumière dans une foule de questions non« seulement de l'ordre pathologique, mais encore « physiologique et psychologique, autrement presque « inaccessibles. » — « Vous auriez pu ajouter, en ma...
Page 26 - Quelle heure est-il? quatre heures du matin! » (Elle marche comme si elle faisait tramer ses sabots...) « Voyons, il faut que je me lève! allons à l'étable. Hue! la rousse! allons, tourne-toi... » (Elle fait semblant de traire une vache...) « Laisse-moi tranquille, Gros-Jean. Voyons, GrosJean, laisse-moi tranquille, que je te dis!... Quand j'aurai fini mon ouvrage. Tu sais bien que je n'ai pas fini mon ouvrage. Ah! oui, oui! plus tard »

Bibliographic information