Souvenirs d'un officier royaliste, contenant son entrée au service, ses voyages en Corse et en Italie, son émigration, ses campagnes à l'armée de Condé, et celle de 1815, dans la Vendée, Volume 2, Part 2

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 318 - PURCHASE OF BOOKS OF PERMANENT VALUE, THE PREFERENCE TO BE GIVEN TO WORKS OF HISTORY, POLITICAL ECONOMY AND SOCIOLOGY" Barbari College Hi FROM THE J.
Page 581 - Ce n'est donc que la persuasion intime que j'ai de l'impossibilité d'opérer le bien, qui me dicte la démarche de supplier très-humblement Votre Majesté de me nommer un successeur le plus tôt possible.
Page 322 - Souvenirs d'un officier royaliste , contenant son entrée au service , ses voyages en Corse et en Italie, son émigration, ses campagnes à l'armée de Condé, et celle de i8i5 dans la Vendée.
Page 579 - Les motifs, sire, qui me forcent à demander mon rappel de l'armée, sont fondés sur l'expérience malheureuse que j'ai faite, que le manque d'ensemble, la méfiance, l'égoïsme et l'esprit de cabale ont détruit, durant deux campagnes de suite, toutes les mesures prises et fait échouer les projets concertés des armées combinées.
Page 576 - ... toute l'admiration que m'inspirent ces sacrifices si méritoires et si soutenus , cette patience à toute épreuve , cette valeur tantôt ardente et tantôt froide, et toujours à propos , dont j'ai été assez heureux pour être témoin. Avec de pareils soldats , un général a bien peu de chose à faire ; il les suit plutôt qu'il ne les mène , il partage leurs succès , mais il leur doit tous les siens.
Page 579 - Accablé du malheur d'être enveloppé dans les fautes d'autrui, dans la situation très-fâcheuse où je me trouve, je sens vivement que le monde juge les militaires d'après les succès, sans en examiner la cause. (( La levée du blocus de Landau fera époque dans l'histoire de cette malheureuse guerre, et j'ai la douleur d'être cruellement compromis.
Page 483 - Tels sont, j'en suis sûr, les sentimens qui vous animent; tels sont ceux que nous conserverons, : ". mon frère et moi , jusqu'à notre dernier soupir. Tel est le but vers lequel tendent tous nos efforts, et pour lequel le sacrifice de notre vie ne nous coûterait rien.
Page 484 - Je n'ajouterai rien , mon cher cousin , à ce que MONSIEUR vous mande aujourd'hui , et à ce qu'il vous charge de dire à la noblesse de sa part comme de la mienne. Vous connaissez • assez mon cœur pour savoir à quel point il est déchiré par ce nouveau crime ; mais plus mon âme est révoltée , plus elle trouvera de force pour venger ce que la Providence ne nous permet plus de défendre.
Page 419 - France , est du nombre des nobles et des militaires français que l'honneur, le devoir et leur conscience ont obligé de sortir du royaume pendant la révolution, et qui, se trouvant dans cette ville , lorsqu'elle fut assiégée et attaquée d'une façon violente par les...
Page 426 - ... cette occasion. Sa gloire est la mienne, et ses succès sont ma plus douce satisfaction. Diteslui bien , de ma part , que mon seul regret est de n'avoir point partagé , dans cette belle journée, ses dangers et ses lauriers. Je n'ai pas besoin de vous recommander les gentilshommes qui y ont été blessés. Donnez de ma part à MM. de Salgues , vicomte de Cluny , de Laureau, de Chambon, d'Olonne et d'Oville, les éloges qu'ils méritent. Je voudrais envoyer sur-le-champ le cordon rouge au premier,...

Bibliographic information