St. Alphonse de Liguori, 1696-1787

Front Cover
Lecoffre, 1903 - Christian saints - 182 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page xiii - Certainement rien ne nous heurte plus rudement que cette doctrine; et cependant ! sans ce mystère, le plus incompréhensible de tous, nous sommes incompréhensibles à nous-mêmes. Le nœud de notre condition prend ses replis et ses tours dans cet abîme; de sorte que l'homme est plus inconcevable sans ce mystère que ce mystère n'est inconcevable à l'homme.
Page vi - ... l'entreprise était périlleuse et même impossible, et qu'on ne réussirait guère que par des moyens insidieux et occultes : en attaquant les sacrements les plus fréquentés des adultes, la Pénitence et l'Eucharistie, et cela encore par voie détournée, en en rendant la pratique inaccessible; en élevant la grâce à un tel degré d'importance et de nécessité, qu'elle opérât toute seule et régnât sur les ruines du libre arbitre, ou plutôt qu'une sorte de fatalité remplaçât la...
Page xii - Voici ces cinq articles , qui firent tant de bruit et enfantèrent tant de livres : 1° « Quelques commandements de Dieu sont impossibles à des hommes justes qui veulent les accomplir, et qui font à cet effet des efforts selon les forces présentes qu'ils ont; la grâce qui les leur rendait possibles leur manque. 2° « Dans l'état de nature tombée, on ne résiste jamais à la grâce intérieure. 3°...
Page iii - Ah ! nous voilà loin, non-seulement des grossières amours de l'Olympe et des monstrueuses fécondations de ses dieux, mais même de l'innocence curieuse d'Eve et de l'émotion pudique de Rébecca. L'imagination des plus grands poètes n'a rien rêvé de pareil. Un ciel d'Orient, un ange qui passe, un lis qui se penche, une vierge qui prie ; et le sauveur du monde, le fils de Dieu, est né. Voilà le triomphe de la femme dans son expression la plus haute et la plus idéale. Eh bien, monsieur, celui...
Page 167 - ... lorsque la plus cruelle épreuve vint le porter à son comble. Pendant plus d'un an , ce furent des peines d'esprit, des scrupules, des frayeurs et des perplexités, le martyre des âmes privilégiées. D'épaisses ténèbres obscurcirent son esprit, et un torrent d'iniquités vint alarmer son cœur. Il ne voyait en tout que péché et péril d'offenser Dieu. Celui qui avait dirigé des milliers d'âmes, qui les avait consolées dans leurs peines, éclairées dans leurs doutes , rassurées dans...
Page vii - P. de Condren. Tout ce qu'ils faisaient au plus est qu'ils refusaient l'absolution à ceux qui témoignaient ne vouloir pas quitter leurs péchés ; mais pour ceux qui témoignaient les vouloir quitter, je doute fort qu'ils ne leur donnassent pas l'absolution.
Page 7 - Les grands , avec des revenus immenses et l'état de maison le plus brillant , manquent souvent du nécessaire. Ils se font précéder par quatre coureurs , ils sont servis par quarante domestiques , il ya cinquante chevaux dans leurs écuries ; et il est arrivé plus d'une fois que leur maîtred'hôtel était embarrassé pour leur fairé servir à dîner.
Page 114 - Je n'ai encore reçu, écrivit-il à l'un d'eux, aucune nouvelle sur les affaires de votre compagnie; j'en éprouve une inquiétude presque plus grande que s'il s'agissait de notre petite congrégation. On menace une société qui a pour ainsi dire sanctifié le monde et qui continue incessamment à le sanctifier. •••Les...
Page 118 - ... que pouvait-il faire dans les circonstances difficiles où il se trouvait, tandis que toutes les couronnes demandaient de concert cette suppression ? Pour nous , nous ne pouvons qu'adorer en silence les secrets jugements de Dieu et nous tenir en paix. Je déclare cependant que , ne restât-il qu'un seul Jésuite au monde , il suffirait pour rétablir la compagnie, v « Priez pour le Pape, écrivait-il le vingt-sept juin 1774.
Page 177 - Souvenirs de jeunesse, je n'ai été si heureux que pendant ce séjour au Bischenberg. Tout, au dehors, y était rude, pauvre, stérile en apparence ; mais je vivais d'une vie intérieure véritable.

Bibliographic information