Tableau analytique du cocuage

Front Cover
Fayard/Mille et une nuits, Jan 23, 2002 - Fiction - 64 pages
0 Reviews
Fils de marchands de draps, commis de magasin, Fourier exerce différents métiers avant de se consacrer entièrement à l'écriture (1830). Il conçoit l'homme heureux et juge les passions positives puisque voulues par Dieu. S'inspirant des principes de Newton, il ambitionne d'appliquer la loi universelle d'attraction à l'attraction passionnelle : user du désir et utiliser les vocations pour une société inégalitaire mais harmonieuse, et ainsi créer une communauté où chacun supplée à chacun. Théorie des quatre mouvements, son premier traité, paraît en 1808. Il y classe les douze passions (cinq sensuelles correspondant aux cinq sens, quatre affectives - amitié, amour, paternité, ambition-, trois distributives - cabaliste ou goût de l'intrigue, composite ou plaisir des sens et de l'âme, papillonne ou goût du changement) et projette de grouper les individus en fonction de celles-ci pour obtenir l'Harmonie. Par sa réflexion sur l'organisation du travail, sur les relations entre l'individu et la société, il apparaît comme un précurseur du socialisme français. Curieusement, dans ce texte, le socialiste utopiste Charles Fourrier se révèle également un théoricien de l'amour libre...

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Bibliographic information