Tablettes d'un curieux: ou, Variétés historiques, littéraires et morales, Volume 2

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 269 - ... & vous voyez fans doute le peuple ignorant fous vos pieds. Cependant , fi vous n'avez cette activité , cette force de raifon qui fait réfléchir profondément, & qui, d'une feule idée, fait tirer en la creufant mille autres idées cachées dans la...
Page 286 - Vous n'apportez que des Vérités tranquilles, un tissu de réflexions inanimées : cela peut éclairer l'esprit; mais le cœur qui veut être remué, l'imagination qui veut être échauffée, demeurent dans une triste et fatigante inaction. Une poésie morte et des discours glacés, voilà tout ce que l'esprit philosophique pourra tirer de luimême : il enfante et ne peut donner la vie.
Page 275 - ... l'esprit humain, après s'être traîné mille ans sur les vestiges d'Aristote, se trouvait encore aussi loin de la vérité. Enfin parut en France un génie puissant et hardi, qui entreprit de secouer le joug du prince de l'école. Cet homme nouveau vint dire aux autres hommes que, pour être philosophe, il ne suffisait pas de croire, mais qu'il fallait penser. A cette parole toutes les écoles se troublèrent ; une vieille maxime régnait encore : ipse dixit, le maître l'a dit.
Page 288 - Plaignons cependant ici la trifte deftinée de l'éloquence , qui dégénère & périt tous les jours , à mefure que la Philofophie s'avance à la perfection. Il eft vrai que la paffion des faux...
Page 280 - Un efprit vafte & profond, qui voit les chofes dans leurs caufes & dans leurs principes : un efprit naturellement fier & courageux, qui dédaigne de penfer d'après les autres : un efprit obfervateur , qui découvre...
Page 162 - ... qu'elle fait changer de formes & de couleurs , & qu'elle nous montre , quand il lui plaît & comme il lui plaît , ils n'auront ni craintes outrées ni defirs déréglés.
Page 167 - ... que vous vous montrerez bon} mais c'eft l'adverfité qui vous montrera grand. S'il eft beau de voir l'homme tranquille, c'eft au moment où les hafards fe raflemblent fur lui.
Page 125 - Milord , & il ya plus encore : cette inclination , ce penchant naturel de l'homme aux plaiflrs de l'amour eft par lui-même fi violent , & il a un fi grand degré de vivacité , qu'il eft capable de porter l'homme aux plus grandes extrémités , & qu'il n'ya rien de fi difficile ou de fi périlleux , qu'il n'ofe tenter pour...
Page 59 - Votre créancier a le droit, si bon lui semble, de vous priver de votre liberté, en vous confinant pour toute votre vie dans une prison, ou en vous vendant comme esclave, si vous n'êtes pas en état de le payer. Quand vous avez fait le marché qui vous plaît...
Page 161 - C'eft en les éclairant fur la valeur réelle des objets , que je mettrai un frein à leur imagination. Si je réuffis à...

Bibliographic information