Traité de géométrie élémentaire

Front Cover
Gauthier-Villars, 1891 - Geometry - 616 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents


Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 490 - Traités sont remplies dans les divers États avec lesquels la France a conclu des conventions littéraires. Tout exemplaire du présent Ouvrage qui ne porterait pas, comme ci-dessous , la griffe de l'Éditeur, sera réputé contrefait , Les mesures nécessaires seront prises pour atteindre, conformément à la loi, les fabricants et les débitants de ces exemplaires. Paris.
Page 490 - Paris dans le cours du mois de décembre 1860, et toutes les formalités prescrites par les Traités sont remplies dans les divers États avec lesquels la France a conclu des conventions littéraires.
Page 89 - Pour que le problème soit possible, il faut et il suffit que le point 0...
Page 15 - Lorsqu'ils ont un côté égal adjacent à deux angles égaux chacun à chacun...
Page 118 - Donc, si, par un point extérieur à un cercle, on mène une sécante et une tangente, la tangente est moyenne proportionnelle entre la sécante entière et sa partie extérieure. On peut d'ailleurs appliquer directement à ce cas particulier la démonstration du cas général : les angles EBF, AFE (fig.
Page 134 - ... le carré de l'hypoténuse est égal à la somme des carrés des deux autres côtés.
Page 165 - Deux triangles sont égaux, lorsqu'ils ont un angle égal compris entre deux côtés égaux, chacun à chacun (Euclide, I, 4).
Page 42 - BDC sont égaux comme ayant un angle égal compris entre deux côtés égaux chacun à chacun, savoir : l'angle...
Page 139 - Le volume d'un cône de révolution a pour mesure le produit de sa base par le tiers de sa hauteur. Le volume du cône est la limite des volumes des pyramides régulières inscrites dont le nombre des faces croît indéfiniment. D'après cela, soient V, B...
Page 73 - Un tronc de prisme triangulaire est équivalent à la somme de trois pyramides ayant pour base commune la base inférieure du tronc et, pour sommets, ceux de sa base supé Heure.

Bibliographic information