Traité théorique et pratique des maladies de la peau: fondé sur de nouvelles recherches d'anatomie et de physiologie pathologique, Volume 2

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 101 - L'engorgement du tissu cellulaire souscutané s'étend au-delà de la rougeur de la peau , et lorsque la nidladie affecte les mains , les doigts sont roides et engourdis. Abandonné à lui-même, ce premier degré de l'engelure est quelquefois suivi de gerçures et des autres accidens qui caractérisent les engelures huileuses. 2°. Celles-ci constituent un degré plus élevé de cette maladie. Les bulles, le plus souvent situées à la face palmaire des dernières phalanges des doigts , à la face...
Page 256 - L'extrémité extérieure de ces petits corps , que le vulgaire prend pour des vers , est noire ou brune. On les observe principalement sur le nez , sur les traits zygomatiques , sur le sternum , autour des mamelons et sur d'autres points où les follicules sont très-apparens. En comprimant entre les doigts la peau qui présente des tannes, on en fait sortir ces petits corps blanchâtres et filiformes, qu'on peut aussi enlever avec une petite pince ou la pointe d'une aiguille. Chez quelques individus...
Page 197 - ... les momens de vivacité et de timidité ; la peau du visage est un peu tachée sur les joues , par de petites marques d'une couleur approchant du violet, résultant du rouge flétri par l'âge des Européens ; les yeux sont longs , ont les angles externes relevés; les paupières très - étroites , et la partie qui les recouvre élevée ; l'iris est gris , avec une petite teinte d'orange vers...
Page 220 - ... tout le visage se couvrit du plus beau noir , excepté les yeux et le bord des lèvres , qui gardèrent leur couleur de rosé naturelle. Cette couleur était dans certains jours plus forte , et dans d'autres plus faible. Cette tête était portée sur un corps très-blanc ,. en sorte qu'on (i) Breschet , Considération} $ur une altération organisât, appelée dègénèrefcencenoireetmélanote, été.
Page 256 - On désigne vulgairement sous le nom de tannes de petits corps filiformes, d'une demi-ligne à deux lignes de diamètre, formés par une matière grasse, facile à écraser entre les doigts, et qui sont contenus dans les follicules de la peau. L'extrémité extérieure de ces petits corps que le vulgaire prend pour des vers, est noire ou brune. On les observe principalement sur le nez, sur le sternum, autour des mamelons, et sur d'autres points où les follicules sont très apparents.
Page 200 - ... les autres parties, jusqu'à le rendre partout aussi blanc que les Anglais ; cette nouvelle peau était si tendre , qu'il s'y élevait des pustules au soleil. Le maître , étonné d'un tel changement de couleur et de nature dans le nègre, le fit vêtir comme ses domestiques blancs.
Page 201 - ... peau devint affectée plus ou moins de ce singulier changement. Actuellement, dans les quatre cinquièmes de la surface de son corps , la peau est blanche , unie, claire, transparente; ce qui lui reste encore de noir perd...
Page 201 - Lorsqu'elle est exposée long-temps à l'action du feu , on remarque sur les parties devenues blanches des taches de rousseur. » Cette femme n'a jamais eu la moindre incommodité ; ses règles n'ont jamais souffert d'irrégularités que celles de la grossesse ; elle n'a jamais eu aucune maladie de la peau , ni appliqué sur elle aucun topique qui puisse avoir donné lieu à ce changement : il a eu lieu également sur les parties qui sont à 1 abri de l'action du feu, comme sur celles qui y sont...
Page 83 - Sa femme lui perça avec une épingle les petites vésicules qui couvraient les pustules, et, avec les doigts souillés de la sérosité qui en découlait, elle essuyait les larmes qu'elle laissait échapper. Environ deux heures après qu'elle eut rendu cet officieux service à son mari, elle s'aperçut d'une tumeur à la joue qui (it des progrès étonnants dans peu d'heures.

Bibliographic information