Un matin pour la vie: et autres musiques de scène

Front Cover
Stock, Nov 9, 2011 - Fiction - 252 pages
0 Reviews

Un matin pour la vie, un dimanche matin comme les autres. Nicole est tirée de son sommeil par le téléphone, fait étrange, si tôt un dimanche, pour cette jeune femme à la vie exemplaire d’héroïne de Sagan. Son amie lui apprend la fin du monde : un missile est lancé vers Paris. San Francisco et Léningrad sont déjà effacés de la carte. Il ne lui reste plus qu’une heure à vivre. Que fait-on dans ces cas-là ? À qui pense-t-on ?
Rémi Pelletier laisse sa femme et ses enfants en vacances, il va passer le mois d’août seul à Paris. Cette perspective l’enchante, il peut enfin regarder tranquillement les matchs de football à la télévision. Et pourtant qui va lui recoudre les trois boutons qu’il vient de perdre ? Il ne voudrait pas avoir l’air débraillé lundi au bureau sous prétexte que sa femme n’est pas là. Il y a bien la voisine, Olga, une amie de son épouse, qui a une tête d’oiseau, une voix d’oiseau. Mais on ne peut quand même pas demander à une presque inconnue de recoudre ses boutons sans un minimum de civilité, n’est-ce pas ?

En plus du déjà merveilleux Musiques de scènes, sont rassemblées ici cinq autres nouvelles inédites Un matin pour la vie, Histoire d’août, Rupture, Macho, Menu. Histoires courtes, croustillantes et dôles que Françoise Sagan sait si bien mettre en scène. Un pur délice.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (2011)

À dix-neuf ans, Françoise Sagan connaît la gloire avec Bonjour tristesse. Des pièces de théâtre, de nombreux romans ont suivi. Tous ont rencontré le succès. Elle a écrit elle-même sa rubrique nécrologique dans Le Dictionnaire des auteurs, publié sous la direction de Jérôme Garcin : « Fit son apparition en 1954 avec un mince roman, Bonjour tristesse, qui fit un scandale mondial. Sa disparition, après une vie et une oeuvre également agréables et bâclées, ne fut un scandale que pour elle-même. »

Bibliographic information