Un vainqueur

Front Cover
Fasquelle, 1904 - French language - 384 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 238 - Voulez-vous voir mes livres?... Elle ne l'écoutait pas, ne le regardait pas, suivait son idée en tordant ses doigts. Au lieu de répondre à cette offre, elle répéta: — Oh ! je vois bien, allez ! Je vois bien que l'usine ne marche plus!... Tout le monde le voit!... Alors, je veux vous dire... Il ya mon argent... Et j'ai été chez le notaire... Il ne pensa plus qu'aux dangers où le mettaient ces chimères. — Chez le notaire! cria-t-il... Vous avez été lui répéter... ces folies?... Vous...
Page 95 - Pourtant je ne demanderais qu'A admirer mon père : ce doit être si bon d'aimer sans réserve ceux qu'on a le devoir d'aimer!... Mais il me décourage : sa dureté, sa sécheresse... Je ne le comprends pas plus qu'il ne me comprendrait si je lui ouvrais mon cœur. — Tu n'as jamais essayé. — A quoi bon? Je suis trop loin de lui! — Nous lui devons tant ! — Oui, oui, je sais. Sans son intelligence, nous serions des ouvriers, des prolétaires comme nos ancêtres. C'est lui qui nous a fait gravir...
Page 103 - En partant, elle emporterait une part de notre bien, une part de mou œuvre!... Ah! non, non, non!... C'est mon travail, qui est là dedans, mon sang, mes forces!... El aussi un morceau de la vie de votre pauvre mère, la compagne des mauvais jours... Elle y avait des droits, elle; mais celle-ci, cette étrangère!... L'usine est à moi seul, je n'en céderai rien, j'ai besoin de toutes mes ressources pour la développer... Et pour ça, mille tonnerres! je prendrai patience!... Toujours les affaires,...
Page 207 - C'est vrai, je le reconnais, j'abonde dans votre sens,... pour une fois!... Seulement, notez que ce sont les jouisseurs, les oisifs, les parasites!... Mais les autres? Oui, ceux qui continuent à travailler, ceux qui se servent de la fortune acquise comme d'un levier pour d'utiles entreprises, ceux qui produisent, enfin, qu'avezvous à leur reprocher?... Nous sommes des travailleurs, après tout, nous, les patrons, comme nos ouvriers! Nous travaillons plus qu'eux. Nous nous reposons moins ! Pas de...
Page 387 - Que se passait-il dans ce cœur durci par tant de luttes, que deux coups brutaux venaient de frapper et d'ouvrir? Toujours en mouvement jadis, il ne remuait pas plus qu'une statue : quel que fût son secret, son visage le gardait. Sans le quitter des yeux le jeune homme se répéta le « pourquoi » dont Burier s'étonnait tout à l'heure. Aucune réponse ne lui vint à l'esprit. Il sentait seulement que dans cette mystérieuse chaîne de nos actes et de leurs effets, il ya comme une nécessité...
Page 244 - Soutre rougit jusqu'aux oreilles: il allait sans dire qu'un homme de son âge et de sa vigueur n'attendait pas sous l'orme, comme une jeune fille ! — Oui, monsieur Délémont, balbutia-t-il, oui, bien sûr, j'ai une amie. Le maître verrier cligna de l'œil avec indulgence : — Naturellement !... Eh bien, mon cher, vous liquiderez ça, n'est-ce pas?... et sans retard !... Par exemple, que tout se passe convenablement ! Dans ces affaires-là comme dans les autres, il faut savoir faire la part du...
Page 95 - Et la ferveur même de sa nature l'empochait de remarquer cette contradiction : — Tu me dis toujours cela! répondit-il. Que veux-tu! Je ne puis assister sans révolte à ce qui se passe ici!... Il ya trop de choses qui me blessent, qui m'indignent, — tant à l'usine qu'au foyer!... Pourtant je ne demanderais qu'à admirer mon père : ce doit être si bon d'aimer sans réserve ceux qu'on a le devoir d'aimer!... Mais il me décourage : sa dureté, sa sécheresse... Je ne le comprends pas plus...
Page 9 - Bien qu'il se crût l'esprit libre, il ne revisait pas un dogme de sa foi : acerbe quand elle s'exerçait sur les choses de la religion, sa critique désarmait en touchant à la Science, au Socialisme, à la Révolution, — idoles qui remplaçaient, dans son âme désaffectée, les autels dont il la croyait délivrée, abstractions qu'il décorait de majuscules théologales et sur lesquelles il reportait sa piété. Il souffrait d'être confiné dans l'enseignement alors que sa vocation le portait...
Page 55 - Elleypensait longuement, *>~ja.igrissait, revenait à la charge, et s'attirait ainsi des paroles impatientes, parfois brutales, dont elle souffrait en silence. Leur vie en était assombrie: il y avait dans cette maison de riches une atmosphère de malaise qui vous prenait à la gorge, en entrant, comme une odeur malsaine... ... Au bruit de la porte qui s'ouvrait, Dotty s'arrêta, dans un brusque mouvement d'enfant craintif, à qui tout imprévu présage une impression pénible. Estelle posa son livre....
Page 46 - ... mousqueton de sa chaîne à la boucle de son collier, hérissé de pointes. L'opération achevée, Délémont alla prendre par la main Valentin, qui tremblait de tous ses membres et qu'il tâcha de rassurer : — Step est un chien de garde, tu comprends. Il ne te connaît pas encore : il fait son métier. Plus tard, vous serez amis. C'est un bon chien, très fidèle. Mais, par exemple, il n'aime pas les gens mal habillés, et j'ai dû payer pas mal de fonds de culottes. J'aime mieux ça : c'est...

Bibliographic information