Une vie de voyou

Front Cover
Fayard, Apr 20, 2005 - Literary Criticism - 352 pages
3 Reviews
A 61 ans, Michel Ardouin se décide enfin à parler. Ardouin ? Un mètre quatre-vingt-cinq et cent trente kilos de muscles, plus connu dans le milieu, sous le surnom de « Porte-Avions », l’une des figures du grand banditisme français.

Pour la première fois, « Porte-Av » raconte sa vie – bien remplie – de voyou. L’histoire d’un fils de famille qui a mal tourné, passé de l’institution Sainte-Croix-de-Neuilly aux bars de la pègre, du Premier prix de français aux calibres les plus variés.

Ardouin ne cache rien. De ses premiers pas de proxénète et de casseur dans le milieu parisien des années soixante au trafic international de cocaïne entre la Colombie et la France, en passant par son équipée avec Jacques Mesrine, l’« ennemi public numéro un », avec lequel il écumera plusieurs dizaines de banques et qu’il fera évader. Sans oublier ses années de Quartier de Haute Sécurité, ses meurtres de « collègues »... Bref, une épopée de braquages (et autres trafics), de cavales et de règlements de comptes sanglants, où l’on croise caïds, porte-flingues et filles de joie.

L’histoire de « Porte-Avions », c’est aussi celle du milieu français de ces quarante dernières années.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (2005)

Michel Ardouin a publié son autobiographie, écrite en collaboration avec Jérôme Pierrat, et intitulée Une vie de voyou, aux éditions Fayard, en 2005.

Jérôme Pierrat est journaliste indépendant depuis 1997, spécialisé en criminologie. Il collabore à divers titres de la presse française (dont Le Nouvel Observateur Paris : dossiers, enquêtes, faits divers?) et étrangère. Il a également réalisé des reportages avec différents photographes (notamment sur les bagnes d'enfants russes, le Hezbollah libanais, la mafia japonaise, les planteurs de cannabis en France, les bases nucléaires au Kansas, le goulag lituanien, les prisons françaises, etc.). Il a publié chez Fayard en 2005 Michel Ardouin, dit « Porte-Avions », une vie de voyou.

Bibliographic information