Vie de Catherine II, impératrice de Russie, Volume 1

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 266 - Après avoir donc mûrement réfléchi là-dessus, je déclare, sans aucune contrainte, et solennellement, à l'empire de Russie et à tout l'univers, que je renonce, pour toute ma vie, au gouvernement dudit empire, ne souhaitant d'y régner, ni souverainement, ni sous aucune autre forme de gouvernement, sans aspirer même d'y parvenir jamais, par quelque secours que ce puisse être.
Page 309 - Catherine , oubliant cet engagement solennel et réciproque, venait à former quelque prétention contraire à l'usage constamment suivi entre les deux cours , sur le rang et la préséance, dès ce moment la couronne de France, par une juste réciprocité, reprendrait son ancien style , et cesserait de donner le titre d'impérial à celle de Russie.
Page 317 - Si je me laissais aller à mon «penchant, j'aurais encore plus de « goût pour la guerre que pour la paix ; « mais l'humanité, la justice et la rai« son, me retiennent. Cependant je ne « ferai pas comme l'impératrice Élisa...
Page 197 - Je n'ai presque aucune idée de ceux qui ont assailli mon enfance, répondit Ivan; mais du moment où j'ai commencé à sentir mon infortune, je n'ai pas cessé de mêler mes larmes à celles de mon père et de ma mère, qui...
Page 182 - ... qu'ils aiment mieux être gouvernés par un homme que par une femme ; je me promène seul, à pied, dans les rues de Pétersbourg ; si quelqu'un me voulait du mal, il ya longtemps qu'il aurait exécuté son dessein ; mais je fais du bien à tout le monde, et je me confie uniquement à la garde de Dieu ; avec cela je n'ai rien à craindre.
Page 288 - Cette princesse a infiniment d'esprit, et les mêmes inclinations de la défunte. Elle n'a aucune religion, mais elle contrefait la dévote. . . C'est le second tome de Zenon, empereur grec, de son épouse Adriane, et de Marie de Médicis.

Informations bibliographiques