Vie de M. Zimmerman: conseiller d'état & premier médecin du roi d'Angleterre à Hanovre, chevalier de l'ordre de Wladomir, membre de plusieurs académies

Front Cover
Chez A. Fischer & Luc Vincent, imp. lib., 1797 - Physicians - 122 pages
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

Pages 94-99 discuss the fact Mirabeau was the first popularizer of Illuminati of Bavaria in his book On The Prussian Monarchy, giving cites and quotes.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 109 - Le genre humain, criaitil, ne sera heureux que quand on aura étranglé le dernier roi avec les boyaux du dernier prêtre...
Page 89 - ... à examiner les principes de ROUSSEAU, à les comparer à ceux d'autres Législateurs; à s'occuper de ce qui peut être le mieux dans le gouvernement des Peuples, à ce qui peut faire leur bonheur ou leur malheur.
Page 106 - Peuples; & il prouvoit ces afiertions par les écrits mêmes de M. de K. Parmi les écrits qu'il cita , il s'en trouvoit un anonyme, dont il auroit été difficile de prouver juridiquement qu'il étoit l'auteur: M. le Baron faifit cette circonftance pour préfenter le Mémoire de M.
Page 61 - Il eut auffi une correfpondance très-fuivie, pf-ndant quelque tems, avec M. MEDICUS de Manheim, à qui il ne pardonnoit pas d'avoir abandonné la médecine pratique, dans laquelle il auroit joué, un trèsbeau rôle , pour l'hiftoire naturelle.
Page 108 - ... les plus dangereux. Cependant malgré cette difficulté de faire imprimer ce qui étoit défavorable aux illuminés, il parut en 1793, un petit ouvrage...
Page 53 - ZIMMERMAN étoit fi fécond en idées neuves, fortes & juftes, que l'on peut être fûr d'en trouver beaucoup dans tout ce qu'il a écrit. En acquérant de la célébrité, il n'en étoit pas moins malheureux, peut-être même que...
Page 113 - Madame, que malheureufement il vit d'abord plus grave qu'elle n'étoit; il fut obligé de mettre trois jours à m'en écrire les détails, qui, en d'autres...
Page 104 - ... exilées de Munich avoient été reçues à bras ouverts dans d'autres Cours; un Journal défendu à Berlin par le Roi régnant...
Page 86 - Privé du plaifir de lire ces deux derniers ouvrages, je n'ai pas même eu celui d'en voir un extrait ; mais voici ce qu'il m'en difoit peu de tems après fa publication. „ La plupart des „ faits qui fe trouvent dans cet ouvrage, n'a...
Page 98 - Plufîeurs collaborateurs gardoient l'incognito. Ce journal étoit dans les principes des illuminés: parmi d'excellentes pièces qui lui donnoient beaucoup de vogue , les fideles alliés de l'ordre ne celîoient de crier contre la fuperftition & les préjugés de la Religion.

Bibliographic information