Vous ne pouvez pas nous tuer, nous sommes déjà morts !: Algérie embrasée

Front Cover
Editions 1, Jan 9, 2002 - Literary Criticism - 250 pages
0 Reviews
Beni Douala, 20 avril 2001. La mort d'un jeune homme de dix-neuf ans, Massinissa Guermah, dans la brigade de gendarmerie, met le feu aux poudres en Kabylie. Durant plusieurs semaines, les manifestants occupent les rues et défient les forces de l'ordre. Au cri de " Pouvoir assassin ", ils dénoncent l'injustice, le chômage, la misère et revendiquent l'identité berbère dans une Algérie en proie au terrorisme et à la crise sociale.
Comment est né ce mouvement qui a embrasé la Kabylie pendant deux mois ? Comment les autorités algériennes ont-elles géré la situation, notamment lors de la marche du 14 juin, à Alger, et de sa répression ? Cette enquête menée sur le terrain par deux journalistes algériens fait pour la première fois le récit minutieux des événements et tente de comprendre les raisons d'une révolte qui dépasse la simple cause berbère.

Shéhérazade Hadid est journaliste. Envoyée spéciale de Canal + et du magazine Elle, elle a réalisé une série de reportages sur la situation en Kabylie.
Farid Alilat est journaliste au quotidien Le Matin, dont il a été le rédacteur en chef jusqu'en juillet 2000.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (2002)

Farid ALILAT : journaliste au quotidien Le Matin, dont il a été le rédacteur en chef jusqu'en Juillet 2000. Dès le début des événements, il a couvert la révolte kabyle.

Shéhérazade HADID : ex-correspondante du quotidien Le Matin à Paris, elle est journaliste depuis 1996. Après avoir exercé son métier en Algérie, elle vit aujourd'hui à Paris. Envoyée spéciale de Canal+ et du magazine Elle dans son pays , elle a réalisé une série de reportages sur la révolte en Kabylie.

Bibliographic information