Voyage à motocyclette: Latinoamericana

Front Cover
Fayard/Mille et une nuits, Aug 29, 2007 - Literary Criticism - 224 pages
0 Reviews
Le 29 décembre 1951, lorsqu'il monte sur le siège arrière de la Norton 500 de son ami Alberto Granado, Ernesto Guevara va bientôt avoir 24 ans. Leur traversée aventureuse de l'Amérique latine se révèlera être un véritable voyage initiatique même si, au départ, les deux étudiants sont plus attirés par le romantisme de la route cher à la Beat Generation que par la découverte des peuples opprimés.

Bouillonnement d'êtres et de destins, fragments de vies parallèles ou entrecroisées, ce journal de bord est un document exceptionnel sur la vie de celui qui verra son image "postérisée" au panthéon révolutionnaire.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (2007)

Ernesto Rafael Guevara de la Serna est né le 14 juin 1928 à Rosario en Argentine. Plus connu sous le nom de Che Guevara ou Le Che, c’est un révolutionnaire marxiste et homme politique d'Amérique latine, dirigeant de la guérilla internationaliste cubaine.
Jeune étudiant en médecine, Guevara voyage à travers l'Amérique latine, et découvre la pauvreté dans laquelle vivent alors beaucoup de gens. Ses observations l'amènent à la conclusion que les inégalités socio-économiques ne peuvent être anéanties que par la révolution. Il décide alors d'intensifier son étude du marxisme et voyage au Guatemala afin d'apprendre des réformes entreprises par le président Jacobo Arbenz Guzmán, renversé quelques mois plus tard par un coup d’État appuyé par la CIA. Peu après, Guevara rejoint le mouvement du 26 juillet, un groupe révolutionnaire dirigé par Fidel Castro. Après plus de deux ans de guérilla pendant lesquelles Guevara devient commandant, le groupe prend le pouvoir à Cuba en 1959 en renversant le dictateur Fulgencio Batista.
Dans les mois qui suivent, Guevara est désigné procureur d'un tribunal révolutionnaire qui exécute plus d'une centaine de policiers et militaires du régime précédent. Il crée ensuite des camps de « travail et de rééducation ». Il occupe par la suite plusieurs postes importants dans le gouvernement cubain duquel les démocrates sont écartés. Il réussit à influencer le passage de Cuba à une économie socialiste intégrée politiquement dans le bloc communiste mais échoue dans l'industrialisation du pays en tant que ministre.
En 1965, après avoir dénoncé l'exploitation du Tiers-Monde par les deux blocs de la guerre froide, il disparaît de la vie politique et quitte Cuba avec l'intention d'étendre la révolution. D'abord au Congo, sans succès, puis en Bolivie où il est capturé et exécuté sommairement par l'armée bolivienne, entraînée et guidée par la CIA, le 9 octobre 1967 à La Higuera. Après sa mort, Che Guevara est devenu une icône pour les mouvements révolutionnaires marxistes du monde entier.

Les éditions Mille et une nuits ont notamment publié : Voyage à motocyclette (2001), Second voyage à travers l’Amérique latine, 1953-1956 (2002), Souvenirs de la guerre révolutionnaire (2007), Justice globale (2007), Journal de Bolivie (2008).

Bibliographic information