Voyage du jeune Anacharsis en Grèce: vers le milieu du quatrième siècle avant l'ère vulgaire

Front Cover
Ledoux, 1825 - History - 496 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 76 - On trouve quelquefois une compagnie choisie et des conversations instructives aux différents portiques distribués dans la ville*; ces sortes de rendez-vous ont dû se multiplier parmi les Athéniens, leur goût insatiable pour les nouvelles, suite de l'activité de leur esprit et de l'oisiveté de leur vie, les force à se rapprocher les uns des autres.
Page 15 - ... encore que Thémistocle , Aristide et Périclès, presque immobiles sur la tribune , et les mains dans leurs manteaux, imposaient autant par la gravité de leur maintien que par la force de leur éloquence. Loin de suivre ces modèles , la plupart des orateurs ne laissent voir dans leurs traits , dans leurs cris, dans leurs gestes et dans leurs vêtemens, que l'assemblage effrayant de l'indécence et de la fureur.
Page 90 - Dans la première classe des citoyens règne cette bienséance qui fait croire qu'un homme s'estime luimême, et cette politesse qui fait croire qu'il estime les autres.
Page 109 - C'est là que j'ai vu souvent un père vertueux , entouré de ses enfans , confondre leur hommage avec le sien , et former des vœux dictés par la tendresse et dignes d'être exaucés. Cette espèce de sacerdoce ne devant exercer ses fonctions que dans une seule famille , il a fallu établir des ministres pour le culte public.
Page 217 - Il s'instruisait dans ses voyages, non des mœurs des peuples, dont il est inutile de s'instruire , puisqu'il est impossible de les changer ; mais il entrait dans les laboratoires où se préparent les délices de la table , et il n'eut de commerce qu'avec les hommes utiles à ses plaisirs.
Page 76 - C'est alors qu'en public, en particulier, leurs conversations roulent sur des expéditions militaires; qu'ils ne s'abordent point sans se demander avec empressement s'il ya quelque chose de nouveau6; qu'on voit de tous côtés des essaims de nouvellistes tracer sur le terrain ou sur le mur la carte du pays où se trouve l'armée', annoncer des succès à haute voix, des revers en secret...
Page 76 - Du sein de ces assemblées, qu'un mouvement confus sépare et renouvelle sans cesse, partent mille traits ingénieux ou sanglants contre ceux qui paraissent à la promenade avec un extérieur négligé, ou qui ne craignent pas d'y étaler un faste révoltant : car ce peuple, railleur à l'excès, emploie une espèce de plaisanterie d'autant plus redoutable qu'elle cache? avec soin sa malignité.
Page 15 - ... au point que, dans les affaires les plus graves, et quelquefois les plus désespérées , une parole dite au hasard , une saillie heureuse, le moindre objet, le moindre accident, pourvu qu'il soit inopiné, suffit pour le distraire de ses craintes, ou le détourner de son intérêt.
Page 90 - Athéniens aient l'insupportable défaut d'ajouter foi à la calomnie avant que de l'éclaircir, ils ne sont médians que par légèreté, et l'on dit communément que quand ils sont bons, ils le sont plus que les autres Grecs, parce que leur bonté n'est pas une vertu d'éducation.
Page 233 - Assemblée autour de lui, elle le plaint d'avoir reçu le funeste présent de la vie. Ces plaintes effrayantes ne sont que trop conformes aux maximes des sages de la Grèce. Quand on songe...

Bibliographic information