Voyages en Sibérie

Couverture
A. Mame, 1853 - 187 pages
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 28 - Jt porter cette viande à terre. Une autre fois un cochon de lait étant tombé dans l'eau , un de nos Tartares s'y jeta sur-le-champ, nagea après l'animal, et le rapporta. Nous avons aussi vu des marques de l'amitié qu'ils ont les uns pour les autres. Il était souvent arrivé que trois ou quatre...
Page 78 - ... comprenant la rivière, elle n'a pas cent brasses de largeur : sa longueur est à peu près d'une werste. Toutes les maisons des habitans sont très misérables; il ne faut pas s'en étonner, c'est le pays de la paresse. On n'y fait presque autre chose que boire et dormir. Toute l'occupation des habitans se borne à tendre des pièges aux petits animaux, à creuser des fosses, pour attraper les gros, et à jeter du sublimé aux renards; ils sont trop paresseux pour aller eux-mêmes à la chasse....
Page 79 - Les rennes leur servent alors de bêtes de charge ou d'attelage pour tirer un léger traîneau. Ils leur mettent sur le dos une espèce de selle formée avec deux petites planches étroites , longues d'un pied et demi ; ils y attachent leurs ustensiles , ou font monter dessus les enfants et les femmes malades.
Page 47 - Tom ; elle se divise en trois parties : la haute , la moyenne et la basse ville. Les deux premières sont situées sur la plus grande élévation du rivage ; la ville basse est dans une plaine qui s'étend de l'autre côté : c'est la plus peuplée des trois. Dans la ville haute , il ya une citadelle de bois qui a une chapelle.
Page 43 - ... rétrécissant par en haut, composait, avec un trou creusé dans la terre, tout le fourneau de Fonte. Deux Tartares font ici toute la besogne : l'un apporte alternativement du charbon et du minerai pilé, dont il remplit le fourneau; l'autre a soin du feu, et fait agir deux soufflets appliqués au fourneau. A mesure que les charbons s'affaissent on fournit de...
Page 83 - ... à quoi se bornent presque tous leurs vœux. Ils sacrifient au diable le premier animal qu'ils ont tué à la chasse , et sur le lieu même; ce qu'ils font de cette manière: ils dévorent la viande, gardent la peau pour leur usage, et n'exposent que les os tout secs sur un poteau , pour la part du diable: c'est du moins n'être pas trop dupe, et traiter le démon comme il le mérite. Si la chasse est heureuse, les chasseurs, de retour à la...
Page 60 - Buraetes, qui négligent la culture des terres, et ne vivent que du commerce de leurs bestiaux. Leurs bœufs sont fort estimés. Contre l'usage général , les Bratskis de ce canton exercent un art dans lequel ils ne réussissent pas mal : ils savent si bien incruster dans le fer l'argent et l'étain , qu'on prendrait ce travail pour de l'ouvrage damasquiné. La plupart des harnais des chevaux , des ceinturons et des autres ustensiles qui en sont susceptibles, sont ornés de ces incrustations.
Page 86 - Dès qu'on a pris une zibeline, il faut la serrer sur-le-champ sans la regarder; car ils s'imaginent que de parler bien ou mal de la zibeline qu'on a prise, c'est la gâter. Un ancien chasseur poussait si loin cette superstition , qu'il disait...
Page 83 - ... est tourné en dehors, et qui descend un peu plus bas que les genoux. Cette pelisse se ferme par-devant avec des courroies. Les femmes en ont de semblables, mais la fourrure est tournée en dedans. Quand elles veulent se parer, elles portent de plus une soubreveste de peau de daim, le poil tourné en dehors, qui ne descend que jusqu'aux» hanches, et est ouverte sur la poitrine.
Page 116 - ... composés de très-petites particules de fer; la pierre par elle-même est pesante, mais fort molle ; les particules intérieures ressemblent à une matière brûlée , et elles n'ont que peu ou point de vertu magnétique. On trouve aussi de temps en temps un minerai brun de fer dans des couches épaisses d'un pouce, mais il rend peu de métal. Extrait de l'Hist.

Informations bibliographiques