La canc̈un de Saint Alexis: und einige kleinere altfranzösische gedichte des 11. und 12. jahrhunderts. Nebst vollständigem wortverzeichniss zu E. Koschwitz's: Les plus anciens monuments de la langue française und zu beifolgenden texten

Front Cover
N.G. Elwert, 1882 - French language - 259 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Popular passages

Page 87 - Ja s'entramoient Aigline et li quens Guis. Guis aime Aigline, Aigline aime Guion. Souz un chastel q'en apele Biaucler, en mout poi d'eure i ot granz bauz levez.
Page 104 - Da sprach der graue Herr Riol: „Ich bin ein alter Degen Und möchte meinen Leichnam wohl Dereinst ins Trockne legen.
Page 44 - Seignors, or faites pais, que Dex vos soit amis, Jhesu de sainte glore qui en la crois fu mis. Si vos dirai canchon ki mult doit estre en pris; Aine n'oïstes mellor, por voir le vos plevis. s A une Pentecoste fu Charles à Paris; Venus fu de Sessoigne, s'ot Guiteckin ocis; Sebile. la roïne qui tant ot cler le vis, Dona à son neveu Bauduin le marchis; A son neveu Rollant l'olifant c'ot conquis; 1« Si a mort Amidan, le segnor de Lutis.
Page 175 - Qu'elle Deo raneiet, chi maent sus en ciel, Ne por or ned argent ne paramenz For manatee regie!
Page 172 - ... ne tanta terra cunquesist ne tan duc nobli occisist cum Alexander magnus fist, qui fud de Grecia natiz.
Page iii - Vorwort. Die in diesem Heft vereinigten Arbeiten sind in der gleichen Reihenfolge, in welcher sie hier stehen, bereits als Dissertationen unserer philosophischen Facultät erschienen, die erste und letzte ihrem ganzen Umfang nach, die mittlere mit Ausnahme der interessanten und umfangreichen Anmerkungen.
Page 255 - Glossar von Neuem getreu nach den Hss. herausgegeben. Mit Abweichungen, Verbesserungen und Erläuterungen, sowie einem vollständigen Namen- und Wortverzeichniss.
Page 13 - Jusqu'au nazal l'a tranchie et fandu Estort son cop si l'a jus abatu Eoi. P 3341—3342. Jucq[ue]z es dens l'a trestout pourfendu Esteurt son [coup] a mort l'a abatu C. La teste li fende desci as denz menu Estort son coup si l'a mort abatu V. Trencent la testa intresq[ue]z al den menu Et a cesi colp si l'a mort abatu F*.
Page 58 - Mais si l'invention n'est pas forte en ce point , c'est un défaut qui , à nos yeux , est bien racheté par l'exécution. Elle nous semble vraiment belle , à commencer par la scène qui forme l'exposition et qui est d'un grand effet théâtral. Depuis ce tableau jusqu'à la mort de Thibaut , notre poète , selon nous , a fait preuve de beaucoup d'art et s'est montré tout au moins un habile dramaturge.
Page 104 - Weuls tu sambler un Girbert qui ja fu , « Qui guerroia contre le roi Jhesu? « Et nostre Sires , par la soie vertu , « Le fist mucier dedens le crues d'un fust. « Vois tu ces terres et ces haus mons agus ? « Tant ia très et pavillons tendus , « Plus que Girbers pot guerroier Jhesu « N'auroiez tu contre Karlon vertu.

Bibliographic information