Yves Bonnefoy: poésie, peinture, musique : actes du colloque de Strasbourg

Front Cover
Presses Universitaires de Strasbourg, 1995 - Poetry - 97 pages
0 Reviews
Dans son essai, Mallarmé et le musicien, Yves Bonnefoy pose le questionnement sur les fonctions et les frontières de la poésie, sur le dialogue avec la musique et la peinture. "Un espace d'écriture... où je ne pourrais parler à Piero, à Michel Ange, à Poussin... me semblerait d'une froideur à périr, et d'ailleurs déjà la différence vide, la parole morte", écrit-il dans Entretiens sur la poésie. Peut-être est-ce cette pratique de l'écriture en vue de l'échange, ce refus du solipsisme d'une langue éprise de sa propre différence, cette ouverture à l'autre (poète, philosophe, peintre, musicien) qui permettent à Yves Bonnefoy d'oeuvrer à une poésie du sens. Au sommaire : Y. Bonnefoy, "Mallarmé et le musicien" ; P. Brunel, "Yves Bonnefoy, l'évocation d'une voix" ; M. Finck, "Poétique de la voix rauque" ; J.-L. Nancy, "Nécessité du sens" ; A. Noor, "Terre et inscription chez Bonnefoy et Heidegger" ; J. Thélot, "La fonction d'oraison dans l'oeuvre d'Yves Bonnefoy" ; R. Labrusse, "Byzance et le thème byzantin".

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Avant propos
5
l évocation dune voix
23
Nécessité du sens
43
Copyright

2 other sections not shown

Other editions - View all

Common terms and phrases

Bibliographic information