Z. Marcas

Front Cover
Fayard/Mille et une nuits, May 13, 2009 - Fiction - 72 pages
0 Reviews

Texte intégral
Édition établie et postface par Jérôme Leroy

Z. Marcas vit misérablement dans une chambre d’étudiant. Revenu de toute ambition politique et journalistique, il enseigne à deux étudiants pauvres et désabusés sa vision d’une France en déclin, dont la jeunesse est maintenue sous le joug de parvenus insatiables, et asphyxiée par une société oligarchique ne vivant que par et pour l’argent. Face à l’impossibilité d’une action politique reste la possibilité d’une révolution.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (2009)

En 1820, âgé de vingt et un ans, Balzac décide d'abandonner le notariat. Il est fasciné par le journalisme, symbole d'une rencontre entre des passions humaines, l'argent et les affaires politiques.
Réduite au silence par Napoléon, la presse retrouve un espace de liberté entre 1815 et 1848. Mais très vite, le gouvernement s'emploie à museler les journaux et accroît ainsi leur influence Pour Balzac qui a réussi à entrer dans de "petits journaux" (comme La Lorgnette, Le Corsaire ou Le Figaro), la presse représente "toute l'intelligence humaine et la civilisation elle-même".

Bibliographic information