Les théories hellénistiques de la douleur

Front Cover
Peeters Publishers, 2004 - History - 375 pages
A l'epoque hellenistique, la reflexion morale s'engage sur des voies nouvelles. Avec les Cyniques comme avec Pyrrhon, puis avec Epicure comme avec les Stoiciens, le bonheur personnel de l'individu devient l'enjeu essentiel du discours philosophique. Or la douleur, sous toutes ses formes, menace ce bonheur dans les divers aspects de la vie. Elle devient, de ce fait, un concept de premiere importance. Dans le meme temps, la philosophie propose un ensemble de techniques visant a maitriser, voire a annuler la douleur. Pour que le bonheur soit toujours possible, l'individu doit apprendre a connaitre cet ennemi, ses causes, ses effets, sa dynamique. Au miroir de sa propre douleur, il se decouvre lui-meme, par l'exploration de son corps et de son esprit. De nouvelles physiologies revelent la composition et les mecanismes du corps, de nouvelles psychologies analysent le fonctionnement de la sensibilite et de la pensee. Parties de l'affection immediate, les diverses experiences proposees par les philosophes debouchent alors sur de nouvelles visions de l'homme et du monde ou il vit. En effet, le caractere naturel de nombreuses douleurs met en cause le concept meme de nature; le partage spontanement percu entre douleurs du corps et douleurs de l'ame amene a reflechir sur l'unite de la personne; enfin, la reflexion sur le sens de la vie traversee par la douleur engage a penser l'experience humaine dans le systeme du monde. L'epreuve de la douleur est bien le moment de verite: verite de l'analyse des choses vecues, verite de la connaissance de l'homme tel qu'en lui-meme, verite de la comprehension du monde dont l'homme fait l'experience. Et la bonne reponse a cette stimulation, l'attitude proprement philosophique, est celle qui permet a l'individu de rester toujours maitre de ses douleurs, et, a travers elles, de son destin. A bien des egards, ces philosophies hellenistiques se sont tout entieres constituees comme des pensees de la douleur, et notre propre approche de celle-ci en est, pour partie, l'heritiere. Ce livre s'adresse aux etudiants et specialistes de philosophie et de lettres classiques, et, plus generalement, aux personnes interessees par les questions d'ethique.
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

INTRODUCTION
1
PRÉSENTATION
15
la subversion cynique
48
PYRRHON
81
Douleur et apparence
93
CONCLUSION
106
ÉPICURE
115
tude et vacuité
151
dynamique de laffectivité
264
dynamique du chagrin
273
le paradoxe stoïcien
317
CONCLUSION
327
INDEX DES TEXTES CITÉS
345
BIBLIOGRAPHIE
355
TABLE DES MATIÈRES
373
Copyright

Other editions - View all

Common terms and phrases

Bibliographic information