L'Art Dentaire

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 914 - Rempart de la Porte du Rhin, Anvers, 1888. MONIN. — De l'alcoolisme, étude médico-sociale. — Dans ce remarquable travail, qui a obtenu le premier prix de la Société française de Tempérance, l'auteur s'attache, avec netteté et compétence, à vulgariser les maux des buveurs, l'action de l'alcool sur la descendance, dans les différentes races et professions, chez les soldats, la femme, l'enfant, etc. Le dernier chapitre intéressera surtout par ses aperçus philosophiques et économiques...
Page 903 - Teinture de safran X gouttes. Mêlez. — Faire, plusieurs fois par jour, des frictions sur les gencives endolories. (La Clinique).
Page 903 - Voici un nouvelle application des propriétés anesthésiques de la cocaïne pour calmer les douleurs que déterminent chez les enfants la poussée des dents et en particulier des dents canines ; c'est à MP Viguier que nous devons la formule suivante: Chlorhydrate de cocaïne 10 centigr.
Page 913 - Mastic pour tuyaux en caoutchouc. — On nettoie avec soin les fentes du tuyau, puis on y introduit la solution suivante de caoutchouc : Sulfure de carbone 160 grammes.
Page 911 - Conseil quelle est la valeur de ce procédé. l'efficacité des vapeurs de thérébenthine comme moyen prophylactique, bien que l'essence de térébenthine soit employée avec succès contre l'intoxication phosphorée.
Page 894 - En haut, ce débris pénètre dans le gubernaculum, en bas il se prolonge fort loin dans la paroi du follicule et se trouve dans un rapport plus ou moins intime avec la couche externe de l'organe de l'émail. Les cellules qui forment...
Page 902 - Les symptômes de cette intoxication rapide furent une pâleur extrême, une perte incomplète de connaissance, une angoisse terrible avec sentiment de mort prochaine.
Page 894 - ... comme le germe de celle-ci, est lui-même situé en arrière du germe de la dent de lait ; son existence constante, sa grandeur, sa structure elle-même, tout nous conduit à penser que ce débris représente un organe atrophié, répondant peut-être à une troisième rangée de dents, comme on en voit chez les vertébrés inférieurs.

Bibliographic information