Théâtre de la foire ...: Le monde renversé. Les amours de Nanterre. L'île des Amazônes. Les funérailles de la foire. Le rappel de la foire à la vie. Les trois commères. La statue merveilleuse; tirée de l'arabe. La forêt de Dodône. La fausse foire. La boîte de Pandore. La tête noire

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 361 - Cœsar aut nihil. ll est surmonté d'une couronne de plumes de paon et de chardons que lui offre la Sottise, avec cette autre inscription : Je suis le jouet du sage et du fou. Au-dessous du portrait fume une chaudière qu'un diable chauffe avec du papier. Un agioteur jette dans la chaudière à pleines mains son or et son argent, qui se fondent et ne rendent que des papiers nouveaux. Le Désespoir, derrière...
Page 180 - Je considère trois bon plats , Dont chacun me plaît et me pique : Et des trois l'assaisonnement, Lorsque j'y sens le sel attique, Flatte mon goût également. LA COMÉDIE ITALIENNE. Air : Je ne suis né ni roi ni prince.
Page 153 - J'aperçois l'ennui qui s'empare. La farce est morte. A quoi l'Opéra, sous les traits d'Arlequin, ajoute en s'adressant aux spectateurs : Public, dans ce malheur qui nous regarde tous, Maudissez les Romains, et dites avec nous : Que le grand diable les emporte ! C'est encore sur la Comédie Française, les Romains, que retombent les malédictions. Trois ans plus tard les mêmes auteurs composaient le Rappel de la Foire (1721) pour les débuts du nouveau théâtre inauguré sous le nom d'Opéra-Comique....
Page 355 - On voit dans le milieu quatre chênes isolés, creux, et dans lesquels il ya des hommes qui peuvent marcher et remuer leurs branches comme des bras. A chaque arbre est une ouverture en façon de petit châssis, qui s'ouvre et se referme quand on veut; de manière que l'homme qui est dans l'arbre montre sa tête , et la cache quand il lui plaît. Il a un masque vert et des cheveux de mousse.
Page 420 - Une mère qui n'est point intéressée ! Une tante qui ne minaude pas pour effacer sa nièce! Deux époux également innocents ! Un vieillard qui se fait une raison sur son amour , et qui offre son bien à son rival heureux,, sans aucun intérêt de galanterie ! Une assemblée de parents qui ne se querellent point!
Page 36 - ... faire les médecins ! , HIPPOCRATINE. Beau sujet d'étonnement! dans les pays où les hommes exercent la médecine, les malades en sont-ils mieux ? ARLEQUIN, à Pierrot. Elle a ma foi raison. PIERROT. Il est vrai; le plus habile docteur, avec tout son latin, souvent n'est qu'une bête. HIPPOCRATINE.
Page 402 - Les seuls Romains mes favoris Peuvent vous ôter la parole : Je vais leur inspirer de la bonté pour vous. Vous parlerez pendant la foire : Bien loin de s'en montrer jaloux. Ce serait pour leur cœur un plaisir assez doux Si sur tous vos voisins vous aviez la victoire . » (Se. 5, Théâtre de la Foire, B.
Page 99 - Ilparoit un vaisseau dans lequel il ya deux Amazones avec Pierrot et Arlequin. On entend quelques coups de canon sourds , auxquels on répond de la citadelle. L'obscurité qui régnait d'abord sur le port, se dissipe, et l'on entend les sons de plusieurs instruments avec des timbales et des trompettes. Après quoi , Arlequin et Pierrot s'avancent sur le rivage enchaînés et conduits par deux Amazones.
Page 443 - Avertissement. Cette Pièce fut faite à l'occasion d'un faux-bruit qui courut à Paris, qu'il y avoit dans certaine Communauté une jeune Demoiselle, dont le visage ressembloit à une Tête de mort. On offroit, disoit-on, une somme considérable au premier Garçon qui voudroit l'épouser. Il se présenta effectivement, pour la voir, un grand nombre de Jeunes-gens, qui étoient assez crédules pour ajouter foi à cette Fable, & qui vouloient même entrer par force dans cette Communauté. On fut obligé,...
Page 175 - FRANÇOISE , à part. Justes dieux! C'est la Foire , en effet , c'est ce monstre odieux ! Quoi! l'avare Achéron a pu lâcher sa proie! ( Haut , saluant la Foire. ) Madame , nous venons vous marquer notre joie, Nous comptions que le dieu du...

Informations bibliographiques