Histoire religieuse de la Flandre maritime et en particulier de la ville de Dunkerque

Front Cover
Didron, 1857 - 356 pages
1 Review
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

page 286: les Capucins

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 76 - Flandre se prolonge en plaines marécageuses, ceux où llsengrin, puissant à la guerre, armé de son glaive et de sa lance, parcourt la terre , combattant sans cesse, et ceux encore où les habitants de...
Page 116 - Si donc on veut réduire les causes des progrès de la réforme à des principes simples, on verra qu'en Allemagne, ce fut l'ouvrage de l'intérêt; en Angleterre, celui de l'amour; et en France, celui de la nouveauté ou peut-être d'une chanson.
Page 244 - Tout autre culte porte l'empreinte de l'homme, de la fourberie et du mensonge. La volonté d'un Dieu juste et bon , c'est que les fils de la terre soient heureux , et qu'ils jouissent de tous les plaisirs compatibles avec le bien public.
Page 22 - Et afin qu'on ne croie pas que nous nous épargnions, nous qui devons corriger les autres, nous portons le nom d'évêques, mais nous n'en remplissons pas les devoirs. Nous négligeons la prédication, nous voyons ceux dont nous sommes chargés abandonner Dieu et croupir dans le vice sans leur parler et sans leur tendre la main ; et...
Page 130 - L'office de Votre Majesté est de venger les injures de Dieu et les scandales commis envers son épouse. Je supplie donc Votre Majesté, autant que je le puis, de n'avoir aucune commisération des hérétiques, qui sont les cruels ennemis de Jésus-Christ. Le très-saint roi David n'avait nulle pitié des ennemis do Dieu; il les tuait tous sans épargner homme, ni femme.
Page 123 - Ces informations devaient être rédigées en forme authentique par le notaire, et gardées avec soin pour y avoir recours toutes les fois qu'on le trouverait nécessaire. » 2° Les témoins entendus prêteraient serment de dire la vérité, sans haine ni faveur.
Page 124 - ... l'hérésie. 7» Si l'accusé est ecclésiastique, ils le feront transférer dans les prisons du conseil provincial. Là, ils instruiront sa cause sommairement et sans forme de procès, selon la teneur de leur commission. Ils s'adjoindront ensuite un ou plusieurs membres du conseil, ou bien en référeront au conseil lui-même, pour rendre la sentence de condamnation ou d'absolution. En cas de refus de la part du conseil, ou de quelqu'un de ses membres, les inquisiteurs en rendront compte à...
Page 242 - Retranchez surtout de votre psalmodie cette antienne impatriotique... que le bon peuple chante encore, mais qu'il eût lui-même arraché de ses Heures, si par la plus choquante des contradictions et la plus perfide des combinaisons, on ne l'eût contraint jusqu'à présent, de chanter machinalement en latin des mots qu'il n'entend pas, tandis qu'il ne devrait s'entretenir avec l'Etre Suprême, que par les épanc/iemens de son cœur, et les exprimer dans sa langue naturelle et la plus usuelle.
Page 130 - Jésus-Christ, répandu par ces barbares et le sang des innocents catholiques qu'ils oppriment, crient vengeance au ciel contre la sacrée personne de Votre Majesté : c'est à eux à modérer leurs hérésies, à chercher les moyens de préserver leurs vies des effets de l'indignation et des lois de Votre Majesté , et d'apaiser son royal courroux contre ces bêtes féroces qui détruisent la vigne aimée de Dieu, c'est-à-dire son Église. L'office de Votre Majesté est de venger les injures de...
Page 124 - ... sera tenu de faire exécuter immédiatement leur sentence. 9» Si les inquisiteurs trouvent, par leurs informations, que quelque laïc ait contrevenu aux édits impériaux, ils communiqueront celles-ci à l'un des membres du conseil de la province, sur le rapport duquel ce conseil fera arrêter le coupable, et le châtiera. 10°...

Bibliographic information