Johann Gottlieb Fichte's Leben und literarischer Briefwechsel, Volume 2

Front Cover
J. E. V. Seidel, 1831
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 411 - Rhin, en créant un nouveau lien entre les deux nations, doit offrir aux amis de la liberté persécutés en Allemagne un asyle et préparer l'affranchissement de la Germanie. Nous avons aussi besoin, que la solidité allemande s'allie avec notre impétuosité, et que changeant nos sentiments en principes elle nous retienne sans nous faire rétrogrades. Le moyen le plus efficace et le plus sûr pour atteindre ce double but seroit, je pense, d'instituer sur les bords du Rhin plusieurs écoles, dont...
Page 411 - ... plus sûr pour atteindre ce double but serait, je pense, d'instituer sur les bords du Rhin plusieurs écoles dont les professeurs seraient pris des Allemands, qui réuniraient le plus de connaissances et de talents à l'amour de la liberté. Ce projet est-il exécutable? Veuillez, mon cher Fichte, me confier votre opinion à cet égard. Si votre réponse est affirmative, nous aviserons réciproquement, après une convention préliminaire, aux moyens de réussir. » Votre reconnaissant ami , >...
Page 273 - J'ai seulement voulu vous démontrer, que Vous autres Allemands allez encore plus loin, que nous, puisqu'un de vos propres philosophes a dit ce que j'ai cité dans mon discours; et c'est bien vrai au moins; car c'est un de vos premiers philosophes, professeur d'une des premières universités de l'Allemagne, le Professeur Fichte à Jena, qui l'a dit.
Page 410 - Cependant j'espère toujours qu'il reviendra, et ne cesserai d'y croire que lorsqu'il me rappellera à Paris. Parlons à présent de vous, de la philosophie, de l'humanisme germain.
Page 126 - ¿ufommen lafíe; id) fomtte ^fídjer berechnen, bag berfetbe nídjí innerhalb bet Äenntniß ber Regierungen unb bee Senate bleiben, fonbern »on ben boefyafteflen Slninerfungen begleitet auf mel)rcrn Seiten an baé größere í>ublífum ge* bradjt »erben »urbe.

Bibliographic information