Annales bourbonnaises: recueil mensuel historique, archaeologique et artistique, Volume 1

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 347 - Nulli ergo omnino hominum liceat hanc paginam nostre confirmationis infringere vel ei ausu temerario contraire. Si quis autem hoc attemptare presumpserit, indignationem omnipotentis Dei et beatorum Pétri et Pauli, apostolorum ejus, se noverit incursurum. — Datum Rome apud Sanctum Petrum VI.
Page 11 - Celles qui traitent des fondations pieuses et des donations contiennent fréquemment des indications sur les anciennes juridictions, sur les divisions topographiques, sur les mesures, sur la valeur de l'argent et des denrées. Les inscriptions morales, religieuses, poétiques, quelquefois même facétieuses, qui se lisent sur les murs des maisons particulières ou des palais, sur les reliquaires, sur les vases sacrés, sur les autels fixes ou portatifs, sur les stalles, sur les vitraux, sur les cloches,...
Page 10 - L'épigraphie est une des sources les plus abondantes où « l'on puisse recueillir d'utiles renseignements sur l'étude « des antiquités d'un peuple. Il est arrivé souvent que des « inscriptions sont venues révéler des faits importants qui « avaient échappé à l'attention des écrivains occupés des « grandes questions de l'histoire générale , ou éclairer d'un « jour nouveau des faits déjà connus. C'est aux inscriptions « antiques que nous devons presque tout ce que nous savons...
Page 338 - temps que j'ai perdu, et bouter avant l'hostel dont « je suis sailli. Car j'ai le cueur et le vouloir de non « estre oiseux. Et de ceci je vous prie avec les autres « biens que vous m'avez faits que vous me vueillez « aidier, car je vueil vivre et mourir o vous, et je pense « que aussi faites vous avec moi. Et pour le bon espoir « que j'ai en vous, après Dieu, d'ores en avant je pour« terai pour devise une seincture ou il aura escript
Page 349 - Et pour ce que ce soit ferme chose et estable à ton/jours mais , nous avons fait mettre nostre seel en ces présentes lettres , sauf en autres choses nostre droit et en toutes l'autruy. Donné à Paris , l'an de grâce mil trois cens trente quatre , le cincquiesme jour du mois de novembre. Archives nationales à Paris . carton JJ 66, n
Page 59 - On voit dans un livre intitulé: Moyens faciles et éprouvés dont M. de Lorme, premier médecin et ordinaire de trois de no» rois...., s'est servi pour vivre près de cent ans (Caen, 1683).
Page 10 - ... incontestable valeur sur la perpétuité du dogme, sur la liturgie sacrée, sur la hiérarchie ecclésiastique. D'autres constatent la date de la construction ou de la dédicace de ces temples magnifiques qui font la gloire de notre pays. Celles qui sont gravées sur les monuments, dans les églises, dans les cloîtres ou dans les anciens cimetières nous transmettent, sur les personnages les plus illustres des siècles passés, sur les généalogies des grandes familles, sur les artistes, des...
Page 32 - ... ne peut être étudiée avec fruit, saisie avec certitude, que si l'on suit en détail la succession d'une foule de petites dynasties, qui, en fait, jouissaient d'une autorité à peu près absolue, dans la partie de territoire constituant leur Oef.
Page 20 - ... bains. Dans chacun d'eux il y avait une source d'eau bouillante, et à côté surgissait une eau froide qui rafraîchissait la chaude. On trouve là des bains d'un effet certain contre toutes les maladies, chacun bien couvert et...
Page 56 - Bo\irbon luy erigeassent une statue sur leurs puits ; il se fit faire intendant des eaux, et puis vendit cette charge. On l'accuse d'avoir pris pension des habitans pour y faire aller bien du monde, et il ya grande apparence, car sous ce...

Bibliographic information