Nouveau cours complet d'agriculture théorique et pratique ... ou Dictionnaire raisonné et universel d'agriculture, Volume 8

Front Cover
chez Deterville, 1809
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 192 - ... souche. Dans le cas où le chevelu est abondant, on sevré les marcottes, et on les met en place. Si, au contraire, les racines ne sont pas assez nombreuses pour nourrir les jeunes arbustes, on attend l'année suivante pour les séparer de leurs mères.
Page 196 - La ligature étant faite , on passe un pot à marcotte ou un entonnoir dans la branche ligaturée , et on fait en sorte que la ligature se trouve au milieu du vase , qu'on remplit de terre préparée , recouverte de mousse. C'est plus particulièrement pour cette sorte de marcotte qu'il convient de faire usage du vase rempli d'eau , et de sa lanière de laine , pour entretenir la terre dans un état d'humidité constante.
Page 191 - Le marcottage le plus simple consiste à butter, ou à élever une butte de terre autour d'une cépée de jeunes tiges d'arbres ou d'arbustes plantés en pleine terre. On se sert ordinairement , pour former cette butte , d'une terre limoneuse un peu grasse, et qui soit susceptible de s'imprégner d'humidité et de la conserver pendant long-temps.
Page 191 - Cette pratique a pour but de multiplier certains végétaux ligneux , qui ne se propagent pas , avec leurs qualités utiles ou agréables , par la voie des semences ; ceux encore qui ne donnent point de bonnes graines , et enfin ceux qui sont plus long-temps à donner des jouissances par le moyen des graines que par celui des marcottes.
Page 213 - J'ai plus d'une fois propose deux moyens simples pour étendre son utilité vers les besoins des arts. Le premier consiste à réduire les marrons en poudre ou farine, et à lui donner la consistance* capable de suppléer la colle préparée avec les bons grains. Elle adhère fortement aux corps auxquels on la fixe, et , loin de se ramollir à l'air, elle y acquiert plus de consistance , sur-tout si on a la précaution de ne pas tenir cette colle trop claire ; elle a de plus l'avantage de n'être...
Page 193 - ... fossettes qui se trouvent dans sa circonférence. Pour cet effet , on établit un bourrelet en terre , qui forme le cercle, et contre lequel sont redressées toutes les extrémités des rameaux qui ont été couchés. Si ce sont des arbrisseaux et des arbustes, on leur pince l'extrémité de la tige, pour arrêter la sève et...
Page 194 - Au petit gonflement qui marque son extrémité et le commencement de la dernièro pousse, on fait une incision horizontale qui coupe la branche jusque vers le milieu de son diamètre; ensuite, en remontant vers le haut de la branche , on fait une autre incision perpendiculaire d'environ un pouce de long , qui aboutit, par sa partie inférieure, à l'incision horizontale.
Page 196 - ... il vaut mieux laisser au grossissement insensible et progressif de l'écorce, le soin de former le bourrelet, que de le déterminer subitement par une pression trop forte, qui obstruerait les canaux de la sève. D'ailleurs ce bourrelet se forme assez...
Page 195 - ... surface d'un léger lit de mousse, qui la tienne fraîche et la garantisse des rayons d'un soleil trop ardent. Pour parvenir à entretenir une humidité constante dans la terre des marcottes, on a imaginé de suspendre auprès des vases qui les renferment, un pot qu'on entretient plein d'eau, et dans lequel trempe une lisière de laine, dont l'autre bout est posé sur le vase à marcotte. La saison la plus favorable...

Bibliographic information