Histoire de Paris et de ses monuments

Front Cover
1852
1 Review
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

nuit du10 aout. Tres interessant recit

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 242 - ... naissance, de tant de grandeur, de tant de gloire. Jetez les yeux de toutes parts : voilà tout ce qu'a pu faire la magnificence et la piété pour honorer un héros ; des titres, des inscriptions, vaines marques de ce qui n'est plus; des figures qui semblent pleurer autour d'un tombeau, et de fragiles images d'une douleur que le temps emporte avec tout le reste...
Page 242 - ... fragiles images d'une douleur que le temps emporte avec tout le reste; des colonnes qui semblent vouloir porter jusqu'au ciel le magnifique témoignage de notre néant : et rien enfin ne manque dans tous ces honneurs, que celui à qui on les rend.
Page 408 - Nous entendîmes , après dîner, le sermon du Bourdaloue, qui frappe toujours comme un sourd, disant des vérités à bride abattue, parlant à tort et à travers contre l'adultère : sauve qui peut, il va toujours son chemin.
Page 152 - Dieu, et rachetés de tout son sang, broutent l'herbe comme des animaux, et, dans leur nécessité extrême, vont chercher À travers les champs une nourriture que la terre n'a pas faite pour l'homme, et qui devient pour eux une nourriture de...
Page 242 - Venez, peuples, venez maintenant; mais venez plutôt, princes et seigneurs; et vous qui jugez la terre, et vous qui ouvrez aux hommes les portes du ciel; et vous, plus que tous les autres, princes et princesses, nobles rejetons de tant de rois, lumières...
Page 111 - Minimes aux pieds, avec des cierges, faisant leur liturgie, d'Entragues tenant le menton. Mais tout le reste, parmi les hurlements, enfonçant leurs chapeaux ou les jetant par terre, fermant le poing, complotant, se touchant la main, faisant des vœux et promesses, desquelles on oyoit pour conclusion : « Plutôt mourir de mille morts ! » II n'y eut jamais un pareil avénement.
Page 267 - A ces cris Jérusalem redoubla ses pleurs ; les voûtes du temple s'ébranlèrent, le Jourdain se troubla, et tous ses rivages retentirent du son de ces lugubres paroles : « Comment est mort cet homme puissant, qui sauvait le peuple d'Israël?
Page 336 - C'est grand'pitié quand le valet «chasse le maître. Au reste, mon âme est à Dieu. « mon cœur est à mon roi , et mon corps est entre « les mains des méchants : qu'on en fasse ce que «l'on voudra. » Le mépris de la vertu écrasoit l'orgueil de l'ambition. Mathieu Molé, pendant les troubles de la Fronde, répondoit à des menaces : « Six pieds de terre fe« ront toujours raison du plus grand homme du
Page 320 - ... sa teste, et fesoit estendre tapis pour nous seoir entour li. Et tout le peuple qui avoit à faire par devant li, estoit entour li en estant *, et lors il les faisoit délivrer, en la manière que je vous ai dit devant du bois de Vinciennes.
Page 239 - Cour parée comme vous scavez et le sçaurez trop mieux representer, moy habillée à la royale avec la couronne et couet d'hermine mouchetée qui se met au devant du corps, toute brillante...

Bibliographic information