Revue archéologique, Volume 12

Front Cover
Ernest Leroux, 1855 - Archaeology
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 117 - Il semble toujours que cette étrange et magnifique épopée, qui résume toutes les conceptions du moyen âge, où tout est mêlé, la fable et la théologie, les guerres civiles et la philosophie, le vieil Olympe et le Ciel chrétien, n'a pas encore trouvé d'interprète d'un esprit assez patient ou assez flexible pour se prêter aux formes si variées d'un drame qui touche à tout, d'une poésie qui chante sur tous les tons. On se persuade que faire autrement, c'est faire mieux, et on se laisse...
Page 123 - Hélas! que de pensées douces, que de désirs ont mené ceux-là à leur fin malheureuse! » Puis je me tournai vers eux, et je parlai, et je dis : « Francesca, tes tourments me font pleurer de tristesse et de pitié; mais dis-moi, au temps des doux soupirs, à quoi et comment l'amour vous permit-il de connaître vos désirs douteux...
Page 258 - C'est également sous un roi pasteur que Joseph est ministre en Egypte et y établit ses frères, ce qui n'eût pu avoir lieu sous des rois de race égyptienne. Le...
Page 634 - HISTOIRE des règnes de Charles VII et de Louis XI, par Thomas Basin, évêque de Lisieux, jusqu'ici attribuée à Amelgard, rendue à son véritable auteur et publiée pour la première fois avec les autres ouvrages historiques du même écrivain pour la Société de l'histoire de France par J. Quicherat. A Paris, che^ Jules Renouard et C'c [et chc^ М"к Гс Jules Renovare!], libraires de la Société de l'histoire tie France, rue de Tournon, n° 6, (Impr.
Page 509 - A puissant , noble et excellent prince Jehan, filz de roy de France, duc de Berry et d'Auvergne, comte de Poitou, d'Estampes, de Boulogne et d'Auvergne, Laurent de premier fait, etc., etc.
Page 524 - Mais mes soixante quatorze ans et ses travaux, même dans son loisir, ne le permettent pas, et ne nous laissent que des regrets. Mon fils n'est encore qu'un enfant de dix-huit ans; avec toute la candeur de son âge, il en a la légèreté et le peu de tenue. J'ose supplier ma généreuse Impératrice de le...
Page 293 - Ce trône avait six degrés. Le haut était rond par derrière et il avait deux mains, l'une d'un côté et l'autre de l'autre, qui tenaient le siège et deux lions auprès des deux mains. Il y avait douze lionceaux sur les six degrés, six d'un côté et six de l'autre; il ne s'est jamais fait un si bel ouvrage dans tous les royaumes du monde.
Page 378 - Rapport fait au nom de la Commission des Antiquités de la France sur les ouvrages envoyés au Concours de l'année 1891, par M. de Lasteyrie. Mémoires de la Société d'émulation de Cambrai. T. XLVI. Mémoires de la Société académique des sciences, arts, belles-lettres etc., de Saint-Quentin. 4
Page 123 - ... fois cette lecture fit nos yeux se chercher et notre visage changer de couleur; mais ce fut un seul passage qui décida de nous. « Quand nous vîmes le doux sourire de l'amante couvert par le baiser de l'amant, celui-ci, qui jamais ne sera séparé de moi, « Me baisa la bouche, tout tremblant ; le livre et celui qui l'écrivit furent pour nous un autre Galléhaut; ce jour-là, nous ne lûmes pas davantage.

Bibliographic information