Second voyage du Pere Tachard et des Jesuïtes envoyez par le Roy au Royaume de Siam

Front Cover
chez Daniel Horthemels, 1689 - Bindings, 18th cent., French - 402 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 258 - Jéfuites firent l'anatomie, on ne put jamais les couper. Cet animal vit dans les bois , où il fe retire dans des trous. Il monte quelquefois fur les arbres. Il ne vit que de quelques graines fort dures.
Page 26 - Pôles , .où les exlialaifons & les vapeurs qui font la matière des vents , étant plus fortes & plus fréquentes , en caufent de plus violens & de plus durables , & que ces vents enfuite, ou plutôt ces exhalaifons, font attirées vers la Zone, & affoiblies par l'extrême chaleur (g).
Page 312 - Siamois nous ayant découvert , il fallut partager avec eux nôtre bonne fortune. Un Hottentot s'étant arrêté à confidérer les boutons d'or de mon habit, je lui fis entendre que s'il vouloit me donner quelque chofe à manger...
Page 162 - Ils aiment mieux défricher un peu de terre , & la cultiver en liberté parmi des bêtes féroces, que de vivre dans un efclavage continuel, & maltraités de leurs maîtres. Ce n'eft pas que dans la plupart de ces lieux, ils n'obéiffent à un gouverneur voifin ; mais dans la crainte de les éloigner encore davantage , il a pour eux plus de ménagement.
Page 294 - ... apperçue depuis trois jours. Sur le rapport des Matelots , & fur d'autres indices , le Capitaine & le Pilote , jugèrent que c'étoit le Cap de Bonne-Efperance.
Page 152 - Il fe remit un peu ; & le Pilote ayant fait mettre la voile du Beaupré , acheva de le tirer , mais d'une manière qui l'ébranloit beaucoup, &C qui faifoit craindre aux Mathématiciens qu'il ne s'ouvrît en deux. Ils fe mirent Dang« * dans le Mirou, avec l'efuérance.
Page 127 - ... dehors , et qu'il est rigoureusement défendu de rendre public ce qui n'est connu que des personnes attachées au service du roi dans l'intérieur du palais; que la manière...
Page 294 - Alors changeant de route, on porta un peu plus vers le Nord. Comme le temps étoit clair , & le vent fort frais , le Capitaine , perfuadé qu'on avoit doublé le Cap , ne mit perfonne en fentinelle fur les antennes. Les Matelots de quart veilloient à la vérité ; mais c'étoit pour les manœuvres , ou pour fe rejouir enfemble , avec tant de confufion , qu'aucun ne s'apperçut & ne fe défia même du danger.
Page 165 - Siamois s'expofent aifé„ ment à ces Voyages, & que leur Balon venant à fe remplir d'eau, ils „ en font quittes pour le vuider à force de bras ou pour fe fauver fur la „ Côte. En effet, nous n'eûmes pas...
Page 397 - ... Mandarins reçurent chacun deux médailles , l'une d'or & l'autre d'argent. Le Père Tachard eut un chapelet fort précieux , une médaille d'or , & un Corps faint tout entier (86).

Bibliographic information