Annuaire de la Société archéologique de la province de Constantine, Volume 5

Front Cover
1 Review
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

page 236
borne milliaire trouvée à el-diss sur la voie qui conduisait de rusicade à cirta philippe l'arabe

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 273 - Lettre du docteur JUDAS à M. Cherbonneau sur les inscriptions numidico-puniques, libyennes ou berbères et palmyréniennes, insérées dans les deux premiers Annuaires de la Société. Le tombeau de Prœcilius, par MPE BACHE. Note de la rédaction sur cet article. Lettre du capitaine PAYEN à MC.. sur quelques inscriptions de l'Auress. Documents historiques sur l'ancienne église de Constantine, traduits de l'Africa Christiana de Morcelli, par un membre de la Société. Lettre du lieutenant-colonel...
Page 274 - Constantine, par LE MÊME. Note sur des fouilles faites à Lambèse , aux sources d'AïnDrinn et d'Aïn-Boubennana, par M. MOLL, capitaine du Génie. Quelques inscriptions trouvées à Lambèse dans le courant de 1857, par LE MÊME. Notice sur l'emplacement de plusieurs villes romaines de la subdivision de Batna, par M. le capitaine PAYEN , chef du bureau arabe de Batna.
Page 178 - Voilà d'où était né cet esprit de tolérance et de douceur qui régnait dans le monde païen : on n'avait garde de se persécuter et de se déchirer les uns les autres : toutes les religions, toutes les théologies y étaient également bonnes : les hérésies, les guerres, et les disputes...
Page 275 - ... découvertes dans la province de Constantine depuis 1858, par M. CHERBONNEAU. — Première partie : Inscriptions religieuses et administratives. — Deuxième partie : Inscriptions funéraires. Inscriptions romaines découvertes à Tébessa et dans les environs, pendant les années 1858 et 1859, parle capitaine MOLL.
Page ix - DULAURIER (E.) $, professeur à l'école impériale des langues orientales. DURET (le docteur), maire de Nuits. JUDAS (le docteur), #, ex-secrétaire du comité de santé des armées.
Page 73 - Et jubar hoc nitidum nigne succedere nocti. Nee color est idem cœlo, quum lassa quiete Cuneta jacent media, quumque albo Lucifer exit Clarus equo : rursusque alius quum praevia lucis Tradendum Phœbo Pallan lias inficit orbem.
Page 274 - Questions de chronologie et d'histoire à propos d'une épitaphe du Ve siècle, par M. le général CREULY. Mémoire historique et archéologique sur Tébessa (Théveste) et ses environs, par M. Moll, capitaine du Génie. Inscriptions inédites de la subdivision de Batna, par le capitaine PAYEN. Description de quelques lampes funéraires du Musée de Constantine, par M. CHERBONNEAU. Lettre sur le camp de Kseur, près de Bougie, par M. PELLETIER. Inscriptions latines découvertes dans la province...
Page 231 - Rusicade est un composé punique, qui pouvait signifier cap ardent, à raison d'un phare ; il répond au moderne Skikda. Veneria ne serait-il pas la traduction d'un autre nom punique, de celui de la Vénus phénicienne, Astoreth ou Astora? La Bible mentionne une ville célèbre sous le nom de celte divinité, tantôt seul et au pluriel (Deulérononie , chap.
Page 234 - Arab(ici) Adiab(enici) Parth(ici) Max(imi) filio Divi M(arci) Antonini pii Germ(anici) Sarm(atici) nep(oti) Divi Antonini pii pronepot(i) Divi Hadriani abnep(oti) Divi Traiani Parth(ici) et Divi Nervae adnepot(i) domino nostro invictissimo Augusto C.
Page 238 - V decurüs dec(uriarum) III, quinquennalis praef(ectus) i(ure) d(icundo) Rusicadi, flam(en) divi luli nomine suo et Proxiniae M. f. Proculae uxoris suae et fil(iorum) Gallae et Galli et C'oruncaniae et Nigellinae tribunal et roslra s(ua) p(ecuniä) /{acienda) c(uravit).

Bibliographic information