Choix de plantes du Corollaire des instituts de Tournefort: publiées d'après son herbier, et gravées sur les dessins originaux d'Aubriet

Front Cover
Levrault, 1808 - Botany - 92 pages
1 Review
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 58 - Turcs ap» pellent Zoptème, est, dit Tournefort, Voyage du Levant, » tome 2 , p. 474 > un Ironçon gros comme le pouce, couché » en travers, long de trois ou quatre pouces, dur, ligneux, » divisé en quelques racines plus menues et tortues. Toutes ces » parties poussent des jets de deux ou trois pouces de long, » terminés par des œilletons ou bourgeons rougeâtres , mais » le tronçon et ses subdivisions sont noirâtres en dehors et » blanchâtres en dedans. Les fibres qui les accompagnent...
Page 64 - ... grand que les latéraux qui sont communément au nombre de quatre et un peu écartés les uns des autres. Les fleurs naissent sur des pédicelles courts et filiformes à la sommité des rameaux. Calice grêle , allongé. Quatre feuilles linéaires serrées contre les onglets. Quatre pétales roses, blancs à la base, ovales-renversés, tronqués et quelquefois échancrés au sommet. Onglets grêles , un peu plus longs que le calice. Six étamines , dont deux plus courtes.
Page 61 - Tournefort essaya l'usage de l'Ellébore; mais les effets ne répondirent pointa son attente. Il dit que l'extrait en est brun , résineux et très-amer ; qu'en ayant donné à trois Arméniens depuis vingt grains jusqu'à un demi-gros , les malades se plaignirent d'avoir été fatigués par des nausées et...
Page 27 - Jnst. p. 7. — Vélins du Muséum. Cette espèce de Cynoglosse est très-remarquable et trèsfacile à distinguer de toutes celles du même genre, par ses feuilles glabres, lancéolées et parsemées de tubercules enfoncés dans la surface de la feuille. Elle croît en Arménie. Tige droite , striée , rameuse à sa partie supérieure , haute d'un à deux pieds. Feuilles glabres, étroites, lancéolées, alternes, entières, parsemées de petits tubercules enfoncés , prolongées le long des bords...
Page 17 - Lin. Tube renflé, inégalement sillonné , long de douze à quinze lignes, d'un jaune vert à la base. Limbe irrégulier , à deux lèvres , divisé en cinq lobes rapprochés, ouverts, arrondis, entiers; les deux supérieurs un peu plus petits ; le moyen inférieur plus grand , marqué en dessus à sa base de deux grosses taches noires, barbues , glanduleuses et échancrées en forme de cœur. Quatre étamines, dont deux plus courtes. Filets de la longueur du tube, recourbés en bas vers le sommet....
Page 29 - Corolle petite , d'un rose pâle , cylindrique , rétrécie en tube depuis le milieu jusqu'à la base; cinq divisions droites, rapprochées, étroites, un peu obtuses. Cinq étamines une fois plus longues que la corolle. Filets droits, grêles, un peu inégaux. Anthères petites, mobiles sur les filets. Un style filiforme de la longueur des étamines. Quatre ovaires supères. Graines déprimées , entourées d'une enveloppe hérissée de pointes étoilées au sommet. CYNOGLOSSUM LANATU«.
Page 29 - ... Cappadoce , et a été observée en Syrie. Tige simple, pubescente, droite , striée , cylindrique, de la grosseur d'une plume à écrire, longue d'environ deux pieds; feuilles alternes, éparses, lancéolées, entières, d'une couleur cendrée, couvertes d'un duvet très-court, longues de deux à quatre pouces , sur cinq à six lignes de largeur; les inférieures prolongées latéralement sur un pétiole creusé en gouttière ; les supérieures sessiles ; fleurs nombreuses, serrées, unilatérales,...
Page 47 - ... feuillage et les fleurs d'une Armoise , et elle appartient plutôt à ce genre qu'à celui de la Tanaisie; mais comme les caractères qui les distinguent sont peu tranchés, j'ai préféré, pour ne pas introduire un nouveau nom, de la laisser à la place que Linnaeus, M.
Page 24 - ... obtuses, pétiolées, crénelées, parsemées, ainsi que les tiges, de poils très-courts, à peine visibles à l'œil. Fleurs réunies en tête aux sommités des tiges. Calice évasé, à cinq divisions profondes, lancéolées, aiguës, droites, presque égales. Corolle grande , d'une couleur rosé , longue d'un pouce et demi, veinée de lignes longitudinales d'une couleur plus foncée. Tube droit , velu, élargi de la base au sommet , renflé proche le limbe. Lèvre supérieure allongée ,...
Page 2 - J'ai cru devoir y joindre quelques autres espèces nouvelles d'Orient qui sont dans la collection des vélins, quoique non mentionnées dans le Corollaire des Instituts , en avertissant toutefois qu'elles n'en font pas partie. Les dessins d'Aubriet , faits sous les yeux de TOurnefort , d'après des individus vivans , sont très-exacts et laissent peu de chose à désirer.

Bibliographic information