Recueil des historiens de la France: Pouillés, Volume 3

Front Cover
Imprimerie nationale, 1903
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Popular passages

Page 4 - Hujus tempore civitas Turonica cum omnibus ecclesiis magno incendio concremata est ; de quibus ipse postea duas reparavit, tertiam seniorem relinquens desertam » (7). Cette dernière était 1...
Page xxiii - Domini millesime trecentesimo octingesimo septimo, iodictione decima et die teilh decima mensis madii, pontiûcatus sanctissimi in Christo patris et domini nostri domini démentis divina providentia pape septimi...
Page xlv - Galliœ aux cités qui composaient la province romaine se retrouvent dans ceux sous lesquels on désignait les diocèses de la province ecclésiastique. Comme les autres diocèses, le diocèse d'Angers était originairement identique à une cité romaine, et, durant les six premiers siècles de son existence, ses limites furent les mêmes que celles de la cii'ilas Andecavorum de l'époque romaine ou du pagus Andecavus de la période franque.
Page xxxviii - Peut-être l'archidiaconat nouveau fut -il calqué sur la seigneurie du Désert et eut-il la même étendue qu'elle. Mais il faut bien se garder de confondre ce vaste territoire du Désert, occupant à peu près tout le pays au-delà des forêts qui entouraient Rennes au xiie siècle, avec le canton du Désert dans le pays de Fougères ; ce dernier Désert faisait partie de l'archidiaconé de Rennes et n'avait d'autre rapport avec le premier que la similitude du nom. L'archidiacre du Désert, quatrième...
Page 2 - Aedificavit i5 etiam ecclesiam infra muros civitatis, in qua reliquias sanctorum Gervasi et Protasi marlyris condidit, quae a sancto Martino de Italia sunt delatae, sicut sanctus Paulinus in eplstola sua meminit.
Page 2 - M decessorisr sui, dives valde et per multas civitates habens possessiones. Hic, submota basilica, quam prius Bricius episcopus aedificaverat super sanctum Martinum, aedificavit aliam ampliorem miro opere, in cuius ábsida beatum corpus ipsius venerabilis sancti transtulit.
Page xxviii - Granvillc, pour cinq mois de pension quatre-vingt-trois livres. ( Comptes, 1695-1705. ) (4) Juillet 1694. Reçu pour une messe, huit sous. (Comptes du cellerier.) (5) Nous avons trouvé la même somme dans le manuscrit : Revenus des...
Page xlv - C'est seulement au xi* siècle, en effet, que les conquêtes des comtes d'Anjou joignirent au comté, ainsi qu'au diocèse, le pays des Mauges pagus Medalgicus, qui avait dépendu jusque-là du diocèse de Poitiers et de la province ecclésiastique de Bordeaux (1).
Page xliv - Topographie ecclésiastique de la France (Annuaire historique publié par la Société de l'histoire de France. année i853, p.
Page lxxxiii - Tréguier démembré (en 848) de l'évêché d'Alet. Je ne crois pas que jamais Alet se soit étendu si loin vers l'ouest. M. Longnon suppose que « cet évêché s'étendait originairement entre la rivière de » Morlaix au nord-ouest, l'Oust au sud-ouest, le Meu au sud-est et l'em» bouchure du Couesnon au nord-est sur toute la principauté bretonne » de Domnonce

Bibliographic information