Instructions pratiques sur l'observation et la mesure des propriétés optiques appelées rotatoires: avec l'exposé succinct de leur application a la chimie médicale, scientifique et industrielle

Front Cover
Bachelier, 1845 - Mathematics - 47 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 3 - ... groupes moléculaires actifs disposés sur son trajet. De sorte que le sens de cette déviation, et sa grandeur, pour l'unité de masse active traversée, sont deux phénomènes caractéristiques de la constitution actuelle des particules agissantes, dans lesquels leur mode d'agrégation accidentel n'intervient pas. Les substances qui dévient ainsi les plans de polarisation des rayons lumineux, dans un certain sens propre , en vertu de leur action moléculaire, sont ce que j'appelle des substances...
Page 26 - Quand il s'opère au contraire de la droite vers la gauche , je l'ai indiqué par le signe — joint ^v au caractère %^ . En suivant cette notation, l'expérimentateur écrit toujours les déviations telles qu'il les voit, au moment où il les observe ; ce qui a pour lui deux avantages : le premier d'éviter toute chance d'erreur en écrivant ses résultats; le second de les reproduire facilement à ses yeux, comme à sa pensée , lorsqu'il les relit. L'existence de la force rotatoire dans les fluides,...
Page 2 - ... enfin une foule de liqueurs animales ou végétales, étant interposées de même , troublent la polarisation primitive , et la transportent, pour chaque rayon simple, dans un autre plan que celui où elle avait lieu d'abord. Cela se voit tout de suite, parce que l'image extraordinaire E qui était précédemment nulle, reparaît immédiatement; et même, si le liquide interposé laisse passer des rayons de diverses réfrangibilités , ce qui est le cas habituel , cette image paraît colorée,...
Page 7 - C'est ce qui m'est arrivé pendant longtemps, avant que j'eusse soupçonné l'inconvénient de ce mélange ; et il nuit même à la mensuration des phénomènes les plus manifestes, en exagérant les limites angulaires de rotation entre lesquelles les images extraordinaires qui s'y rapportent deviennent insensibles. Pour s'y soustraire , il faut absolument que le tuyau qui contient le rayon réfléchi , le prisme biréfringent qui sert pour l'analyser, et l'expérimentateur qui l'étudie , soient...
Page 2 - Tous les liquides qui la laissent ainsi subsister sans dérangement sont ce que j'appelle moléculairement inactifs. Ils le paraissent du moins pour nos sens , dans les limites d'épaisseur restreintes où nous les pouvons étudier. Mais une multitude d'autres liquides, tels que les dissolutions de diverses espèces de sucres, la plupart des huiles essentielles, les solutions d'acide tartrique et de ses sels, ou de ses dérivés...
Page 3 - ... mêlant avec des liquides inactifs qui n'agissent pas sur lui chimiquement. Par ces résultats , et même par le seul fait de la non-symétrie de l'action exercée ainsi dans des liquides sous l'incidence perpendiculaire , on voit que la déviation totale observée est la somme des déviations infiniment petites successivement imprimées au rayon par les groupes moléculaires actifs disposés sur son trajet : de sorte que le sens de cette déviation , et sa grandeur pour l'unité de masse active...
Page 2 - ... polarisation, qui coïncide avec le plan de réflexion, se trouve indiqué sur le cercle divisé par la position que prend l'alidade quand le prisme ne donne qu'une image unique formée par la réfraction ordinaire. La division où l'index de l'alidade s'arrête alors sur le cercle, est ce que j'appelle le point zéro de la polarisation directe. Il est commode que ce point coïncide avec le zéro des divisions tracées sur le cercle, ou qu'il en soit...
Page 26 - Dans toute cette suite de recherches , j'ai caractérisé le sens actuel des déviations par la désignation du sens de mouvement que l'observateur est obligé d'imprimer à l'alidade mobile pour rendre l'image extraordinaire E nulle, et retrouver ainsi la nouvelle direction sur laquelle le plan de polarisation primitif a été transporté...
Page 26 - E nulle, et retrouver ainsi la nouvelle direction sur laquelle le plan de polarisation primitif a été transporté, en supposant toujours que le point zéro de la polarisation primitive a été préalablement amené vers le sommet supérieur du cercle divisé. Les choses étant disposées ainsi, lorsque le mouvement de l'alidade a lieu de la gauche vers la droite de l'observateur, je l'ai indiqué par le signe + joint au caractère...
Page 3 - E qui reste visible, est uniquement composée de ces rayons rouges sensiblement homogènes. Or, en tournant l'alidade du prisme vers la droite ou vers la gauche de l'observateur , on retrouve toujours une certaine position où cette nouvelle image E devient nulle , comme elle l'était primitivement ; de sorte que l'arc parcouru par l'alidade, depuis le point zéro, mesure l'angle de déviation que le plan de polarisation des rayons rouges purs a subi , vers la droite ou vers la gauche de l'observateur...

Bibliographic information