Histoire de la guerre de Méhémed-Ali contre la porte ottomane en Syrie et en Asie-mineure, 1831-1833

Front Cover
A. Bertrand, 1837 - Egypt - 512 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 494 - Porte ottomane, à la place du secours qu'elle doit prêter au besoin, d'après le principe de réciprocité du traité patent, devra borner son action en faveur de la cour impériale de Russie à fermer le détroit des Dardanelles, c'est-à-dire à ne permettre à aucun bâtiment de guerre étranger d'y entrer sous aucun prétexte quelconque.
Page 490 - Reis-Effendi actuel ; etc., etc. Lesquels, après avoir échangé leurs pleins-pouvoirs trouvés en bonne et due forme, sont convenus des articles suivants. ART. 1".
Page 491 - Il y aura à jamais paix, amitié, et alliance entre sa Majesté l'Empereur de toutes les Russies et sa Majesté l'Empereur des Ottomans, leurs empires, et leurs sujets, tant sur terre que sur mer. Cette alliance ayant uniquement pour objet la défense commune de leurs états contre tout empiétement...
Page 493 - Le présent traité d'alliance défensive sera ratifié par les deux hautes parties contractantes , et les ratifications en seront échangées à Constantinople dans le terme de deux mois, ou plus tôt si faire se peut.
Page 492 - Puissances contractantes soient sincèrement intentionnées de maintenir cet engagement jusqu'au temps le plus éloigné, comme il se pourrait que, dans la suite, les circonstances exigeassent qu'il fût apporté quelques changements à ce traité, on est convenu de fixer sa durée à huit ans à dater du jour de l'échéance des ratifications impériales.
Page 492 - Russie viendraient à se présenter , quoique ce cas ne soit nullement à prévoir, s'il plaît à Dieu, promet de fournir, par terre et par mer, autant de troupes et de forces que les deux hautes parties contractantes le jugeraient nécessaire.
Page 460 - Eiahya et trois ou quatre personnes de sa suite , et s'est rendu immédiatement auprès de SA , qui a daigné lui faire un accueil conforme à son rang de Visir, et lui pardonner toutes ses fautes. Par égard pour sa personne , il a été exempté de la quarantaine. Il est logé près du palais de SA , dans celui qui destiné est aux étrangers.
Page 492 - ART. 4. Selon ce qui a été dit plus haut, dans le cas où l'une des deux Puissances aura réclamé l'assistance de l'autre, les frais seuls d'approvisionnement pour les forces de terre et de mer qui seraient fournies tomberont à la charge de la Puissance qui aura demandé le secours. ART.
Page 457 - Akhmet-Bey eut ordre de se jeter , avec le premier bataillon du 2e régiment d'infanterie , accompagné du colonel de ce régiment , sur la brèche de la Tour , dite Kapou-Bourdjou. Le second bataillon , commandé par le lieutenant-colonel, devait se porter sur la deuxième brèche , ouverte...
Page 491 - Il y aura à jamais paix, amitié et alliance entre SM l'empereur de toutes les Russies et SM l'empereur des Ottomans, leurs empires et leurs sujets, tant sur terre que sur mer. Cette alliance ayant uniquement pour objet la défense commune de leurs états contre tout empiétement, LL. MM. promettent de s'entendre, sans réserve, sur tous les objets qui concernent...

Bibliographic information