La musique française moderne: César Franck--Éduouard Lalo--Jules Massenet--Ernest Reyer--Camille Saint-Saens : Édition ornée de cinq portraits et suivie du catalogue des œuvres

Front Cover
G. Havard fils, 1897 - Music - 404 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 224 - ... laquelle Dupont donne assez ordinairement l'allure indécise du récitatif, et de l'arrêter ensuite, autant que possible, d'après les règles établies, sans en altérer ni le sentiment ni la couleur. Une pareille besogne ne peut être bien faite que par un musicien qui comprend Pierre Dupont, qui l'apprécie, qui l'aime, et qui, mettant de côté toute conviction personnelle à l'endroit du style et de la prosodie, ne touche à l'œuvre du compositeur que dans un cas d'absolue nécessité...
Page 225 - Son orchestre est doux, rêveur, herceur autant que simple. Mais je louerai bien davantage Félicien David d'avoir eu l'esprit d'écrire son Désert le premier, car s'il était venu le second, on l'accuserait à coup sûr d'avoir imité le Sélam f.
Page 395 - II n'a pas de système ; il n'est d'aucun parti s », — et l'on peut ajouter : pas même du sien, puisqu'il ne craint point d'en changer; — « il ne se pose en réformateur de quoi que ce soit »; — il est libre, trop libre peut-être. Il semble parfois qu'il ne sache que faire de sa liberté. Gœthe eût dit, je crois, qu'il manque un peu de « démoniaque ». Le trait le plus individuel de sa physionomie morale me paraît être une langueur mélancolique, qui a sa 1.
Page 304 - Le sujet de ce poème symphonique est la séduction féminine, la lutte triomphante de la faiblesse contre la force. Le rouet n'est qu'un prétexte choisi seulement au point de vue du rythme et de l'allure générale du morceau.
Page 23 - Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux. Heureux ceux qui sont doux, car ils posséderont la terre. Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés. Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés. Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde. Heureux ceux qui ont le coeur pur, car ils verront Dieu.
Page 261 - ... burnous et montre en dessous, sur lui, le zaïmph. La foule recule. Dialogue en aparté de Taanach, qui fait encore des propositions à Mâtho. — Emporte-moi dans ses plis de feu. — Je n'emporte pas les esclaves, répond Mâtho. Elle tombe évanouie, ce qu'on attribue à la terreur religieuse. Mâtho passe au milieu de la foule qui s'écarte. Bien marquer qu'on ne le suivra pas, et qu'on a peur de lui. Salammbô est furieuse de la lâcheté du peuple. Elle chasse tous ces misérables puis...
Page 151 - A moi, . Regnault! à moi, Flaubert! à moi, vous tous qui vous êtes épris de ce type étrange de puberté lascive et d'inconsciente cruauté qui a nom Salomé, fleur du mal éclose dans l'ombre du temple, énigmatique et fascinatrice! Venez et expliquez-moi, vous, les génies, expliquez-moi comment Salomé s'est changée en MarieMagdeleine!
Page 274 - Et nous tous que le génie du Titan victorieux écrase, anéantit, ce qu'il nous reste à faire, après avoir jeté un regard douloureux sur le passé, c'est de saluer l'avenir et de tomber avec grâce.
Page 229 - Ferraris, portait sur l'œuvre du jeune musicien un jugement plus explicite. « Ce ballet, dit-il, avait pour moi le charme de la musique de M. Reyer. La partition du jeune maître n'est pas, en effet, de celles qu'on croit avoir entendues plusieurs centaines de fois. On y trouve, au contraire, un coloris de style particulier, une sonorité nouvelle. Son orchestre n'est pas l'éternel orchestre parisien; en l'écoutant, on se dit de prime abord : « Ah! enfin, voici un autre orchestre; ce n'est pas...

Bibliographic information