Bibliotheca belgica: Bibliographie générale des Pays-Bas

Front Cover
M. Nijhoff, 1890 - Belgian literature
0 Reviews
A chronological list of the "Concours imprimés" of the Chambers of rhetoric is contained in 1st ser., v. 4, and brief accounts of the Chambers of rhetoric and dramatic societies in the Netherlands to the end of the 18th cent. are included in 2d ser., v. 2.
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 19 - NotreDame de Montaigu trahit de sa part une préférence marquée pour un des cultes les plus décriés par les protestants. Sa mort eut quelque chose de théâtral. A son chevet parurent cinq ecclésiastiques, un chanoine, trois jésuites et un récollet. Il semble avoir tenu à affirmer une dernière fois, avec éclat, qu'il répudiait ses égarements passés et qu'il mourait en enfant fidèle de l'église catholique. SOURCES : L'autobiographie de Lipse qui forme la lettre LXXXVII des diverses...
Page 19 - ... retourner dans sa patrie, il les avait refusées. Était-ce là le véritable motif de son brusque départ ? Nous >hésitons à le croire, car quelques jours après il accepta, avec le modique traitement de 100 florins par an, la place de professeur d'histoire et d'éloquence à l'université de léna, qui lui avait été offerte par le duc de Saxe, Jean-Guillaume de Weimar. On est donc fondé à supposer qu'il éprouva à Vienne certaines déceptions qu'il n'a pas jugé à propos de consigner...
Page 146 - Lipse. Traité De La Constance Traduction Nouvelle Précédée D'Une Notice Sur Juste Lipse Par Lucien DU Bois. Bruxelles & Leipzig C.
Page 144 - EtConstantia, et la signature: Cochin filius inv. et Sculpsit.). A Paris, Chez Prault fils, Quai de Conty, vis-à-vis la defcente du Pont-Neuf, à la Charité. M. DCC. XLI. Avec Approbation & Privilège du Roy. In-i2°, i f. et xxvij pp. lim., 311 pp. chiffrées, i p. blanche, g pp. non cotées et i p. blanche. Notes marginales. Car. rom. Le volume comprend : i
Page 14 - D'après nous, Lipse appartenait au parti des neutralistes, qui, malgré certaines préférences pour l'une ou l'autre confession, ne prenaient pas une part active aux luttes religieuses du seizième siècle, et attachaient plus d'importance aux croyances qui étaient communes aux différentes sectes chrétiennes qu'à celles qui les divisaient.

Bibliographic information