Revue horticole, Volume 54

Front Cover
Librairie Agricole de la Maison Rustique, 1882 - Floriculture
1 Review
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

seulement je voudrais avoir plus information sur les maladies des ignames des bananiers et des patates et les causes aussi les precautions

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 48 - Art. 673. Celui sur la propriété duquel avancent les branches des arbres du voisin, peut contraindre celuici à les couper. Les fruits tombés naturellement de ces branches lui appartiennent. Si ce sont les racines qui avancent sur son héritage, il a le droit de les y couper lui-même. Le droit de couper les racines ou de faire couper les branches est imprescriptible.
Page 48 - Le voisin peut exiger que les arbres, arbrisseaux et arbustes, plantés à une distance moindre que la distance légale, soient arrachés ou réduits à la hauteur déterminée dans l'article précédent, à moins qu'il n'y ait titre, destination du père de famille ou prescription trentenaire.
Page 48 - ... mètres , et à la distance d'un demi-mètre pour les autres plantations. « Les arbres, arbustes et arbrisseaux de toute espèce peuvent être plantés en espaliers, de chaque côté du mur séparatif, sans que l'on soit tenu d'observer aucune distance, mais ils ne pourront dépasser la crête du mur. « Si le mur n'est pas mitoyen, le propriétaire seul a le droit d'y appuyer ses espaliers.
Page 48 - Il n'est permis d'avoir des arbres, arbrisseaux et arbustes près de la limite de la propriété voisine qu'à la distance prescrite par les règlements particuliers actuellement existants, ou par des usages constants et reconnus ; et, à défaut de règlements et usages, qu'à la distance de deux mètres de la ligne séparative des deux héritages pour les plantations dont la hauteur dépasse deux mètres, et à la distance d'un demi-mètre pour les autres plantations.
Page 315 - Fraisiers, plantés à peu près à la même époque, donnèrent des fruits d'une couleur et d'une saveur excellentes le 14 février. Des Vignes qui avaient été plantées le 26 décembre donnèrent des raisins complètement mûrs et d'une qualité supérieure le 10 mars. Le Blé, l'Orge et l'Avoine se développèrent avec une rapidité extraordinaire sous l'influence de la lumière continue, mais ne purent arriver à maturité; leur croissance ayant été trop rapide pour leur force, les tiges...
Page 402 - ... à cette conclusion, que la lumière électrique était capable de produire sur les plantes, les mêmes effets que ceux de la lumière solaire, qu'elle faisait apparaître la chlorophylle et qu'avec son aide on pouvait produire des fleurs et des fruits riches en couleur et en arôme. Mes expériences tendaient aussi à prouver que les plantes n'ont pas besoin de repos nocturne, mais qu'elles font de rapides et incessants progrès. si même en hiver elles sont soumises à la lumière du soleil...
Page 402 - ... lumière électrique était capable de produire, sur les plantes, les mêmes effets que ceux de la lumière solaire; qu'elle faisait apparaître la chlorophylle et qu'avec son aide on pouvait produire des fleurs et des fruits riches en couleur et en arôme. Mes expériences tendaient aussi à prouver que les plantes n'ont pas besoin de repos nocturne, mais qu'elles font de rapides et incessants progrès, si, même en hiver, elles sont soumises à la lumière du soleil pendant le jour et à la...
Page 319 - Seine-et-Oise. Les candidats qui ont subi ces épreuves d'une manière satisfaisante sont admis élèves titulaires. Ceux qui ont obtenu le certificat d'études primaires ou le certificat d'apprentissage d'une école pratique d'agriculture ou d'une ferme-école sont dispensés de l'examen d'admission. Les uns et les autres doivent être rendus à l'École le 1or octobre, date fixée pour l'ouverture de l'année scolaire.
Page 131 - Tous les horticulteurs et amateurs français et étrangers sont invités à prendre à cette Exposition la plus grande part possible et à concourir pour les Récompenses qui seront décernées.
Page 208 - Le même arbre qui acquérait des dimensions gigantesques dans un terrain bien humide, vivait à l'état rabougri dans un sol aride. Comme arbre d'ornement les qualités de l'Eucalyptus m'ont paru exagérées. Son aspect d'un vert bleuâtre est triste ; ses feuilles lancéolées et pendantes ont l'air de verser des larmes ; le tronc est droit mais semble avoir subi un mouvement de torsion ; l'écorce est lisse et d'un poli luisant, tant qu'elle est jeune...

Bibliographic information