Analyse des réfractions astronomiques et terrestres

Front Cover
Schwikkert, 1799 - Refraction, Astronomical - 210 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 123 - Batutsi, sans autre preuve apparente que cette ressemblance étymologique des deux mots, nous renvoyons le lecteur à ce que nous en avons dit dans une étude antérieure [47, pp.
Page 33 - Le rapport du sinus d'incidence au sinus de réfraction, pour un rayon qui passerait de l'air dans le phosphore. est, suivant M. Brewster, 2.234., par où l'on voit que la réfraction de ce combustible est comprise entre la réfraction du diamant et celle du soufre. M. Wollaston avait trouvé un nombre beaucoup plus petit, mais cette différence a tenu probablement à la présence...
Page 185 - ... raisonnements que j'ai faits pour savoir si la condensation de l'air se fait à proportion des poids dont il est pressé. Étant supposé, comme l'expérience le fait voir, que l'air se condense davantage lorsqu'il est chargé d'un plus grand poids, il s'ensuit nécessairement que si l'air, qui est depuis la surface de la terre jusqu'à la plus grande hauteur où il se termine, devenait plus léger, sa partie la plus basse se dilaterait plus qu'elle n'est, et que, s'il devenait plus pesant, cette...
Page 110 - J'avoue franchement qus toutes les peines que je me suis données pour trouver la raison de ce paralogisme , ont été inutiles jusqif ici} j'aurai infiniment d'obligation au géomètre, qui voudra bien me l'indiquer.
Page 118 - Il n'est pas tems encore d'in' y ч с sister sur cette formule; nous remarquerons seulement, que son second terme ayant été trouvé assez petit pour être supprimé , on peut en agir...
Page 43 - A ,• ainsi, depuis le zénith jusqu'à plus de 70° de distance on peut continuer sans erreur sensible, à réduire les...
Page 59 - ... logarithmes des quantités négatives , ne soit une conclusion a particulari ad universale, qui ne devroit être guères excusable en fait d'analyse.
Page 110 - ... au géomètre, qui voudra bien me l'indiquer. Il me semble qu'elle tient essentielhment . à notre théorie des puissances fractionnaires et des logarithmes des nombres négatifs , et que le théorème Log.
Page 35 - A; et en se servant des réductions approximatives, que l'extrême petitesse de la fraction ш , qui ne va jamais à un trois - millième 5 permet d'employer sans crainte d'erreur sensible.

Bibliographic information