Romania: recueil trimestriel consacré à l'étude des langues et des littératures romanes

Front Cover
Paul Meyer, Gaston Bruno Paulin Paris, Antoine Thomas, Mario Roques
Société des amis de la Romania, 1884 - Romance literature
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 467 - Cela est vrai sans doute pour une partie de nos poèmes, ceux qui ne sont que des adaptations à un nouveau héros de thèmes fournis par l'épopée antérieure et n'ont d'historique que des noms et quelques circonstances. Mais je ne puis admettre qu'il en soit de même pour les poèmes qui s'appuient sur des faits réels.
Page 379 - Documents historiques bas-latins, provençaux et français concernant principalement la Marche et le Limousin, publiés...
Page 135 - E in altro modo: Delle cere la giornata, ti dimostra la vernata: Se vedrai pioggia minuta, la vernata fia compiuta; Ma se tu vedrai sol chiaro, marzo fia come gennaro...
Page 136 - Si sol splendescat Maria purificante, Major erit glacies post festum quam fuit ante...
Page 120 - Dos y dos son cuatro cuatro y dos son seis, seis y dos son ocho, y ocho dieciséis, y ocho, veinticuatro, y ocho, treinta y dos, ánimas benditas, me arrodillo yo.
Page 188 - A feit, dreiz emperere, jo sai que Deus vos aimet. Tis hoen voil devenir, de tei tendrai mon règne, Mon trésor te donrai si le menrai en France.
Page 210 - La rime de ri : coisi (participe passé) nous permet même de constater que le poète n'appartenait pas à l'est de la région picarde, où le t final était conservé '. La deuxième personne du pluriel du futur, et dans certains cas celle de l'indicatif et du subjonctif présent finit en -oiz (lat. etis), ce qui est la continuation d'-eiz, qui se trouve dans la vie de saint Alexis et dans la chanson de Roland J.
Page 427 - Jeo pri Angneis de Dieu chérie K'ele nus seit en aye, E k'ele prie pur BOZUN Ki ad descrit sa passiun.
Page 10 - Quant uns chanterres vient entre gent henorée Et il a endroit soi sa vielle atrempée, Ja tant n'avra mantel ne cote desramée Que sa première laisse ne soit bien escontée, Puis font chanter avant, se de riens lor agrée, 10 Ou tost, sans villenie, puet recoillir s'estrée.
Page 121 - SWEET evenings come and go, love, They came and went of yore: This evening of our life, love, Shall go and come no more. When we have passed away, love, All things will keep their name; But yet no life on earth, love, With ours will be the same.

Bibliographic information