Oeuvres complètes de P. L. Courier, Volume 2

Front Cover
Paulin, 1834 - France
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 158 - ... amoureux. Si se met à genoux devant Lycenion, la priant à mains jointes de tôt lui montrer ce doux métier, afin qu'il pût faire à Chloé ce qu'il désirait; et, comme si c'eût été quelque grand et merveilleux secret, lui promit un chevreau de lait, des fromages frais, de la crème, et plutôt la chèvre avec. Adonc le voyant Lycenion plus naïf et plus simple encore qu'elle n'avait imaginé, se prit à l'instruire en cette façon. Elle lui commanda de s'asseoir auprès d'elle, puis de...
Page 91 - Ils contestoient de leur beauté , devant Chloé, qui les jugea , et un baiser de Chloé fut le prix destiné au vainqueur ; là où Dorcon le premier parla : « Moi , dit-il , « je suis plus grand que lui. Je garde les « bœufs , lui les chèvres ; or autant les bœufs « valent mieux que les chèvres, d'autant vaut « mieux le bouvier que le chevrier.
Page 101 - Ainsi qu'il était en ces termes, une cigale poursuivie par une arondelle se vint jeter d'aventure dedans le sein de Chloé; pourquoi l'arondelle ne la put prendre, ni ne put aussi retenir son vol, qu'elle ne s'abattît jusqu'à toucher de l'aile le visage de Chloé, dont elle s'éveilla en sursaut, et ne sachant que c'était, s'écria bien haut : mais quand elle eut vu l'arondelle voletant encore autour d'elle, et Daphnis riant de sa peur, elle s'assura, et frottait ses...
Page 142 - ... du vin mêlé avec du lait. Or, échauffés et rendus plus hardis par toutes ces choses, ils contestaient entre eux d'amour, et en vinrent jusqu'à se vouloir assurer par serment l'un de l'autre. Daphnis allant dessous le pin, jura par le dieu Pan qu'il ne vivrait jamais un seul jour sans Chloé; et Chloé, dans l'antre des Nymphes, jura devant leurs images de vivre et mourir avec Daphnis. Mais elle, comme une jeune et innocente fillette, fut si simple de vouloir que Daphnis au sortir de l'antre...
Page 130 - Il marche dès cette heure , dange» reux ennemi , contre ceux de Méthymne. Pourtant ne » t'afflige point , mais te lève et t'en va consoler Lamon et » Myrtale , qui sont jetés à terre comme toi , croyant que » tu aies été pris et emmené sur les vaisseaux. Demain ., reviendra ta Chloé avec vos brebis et vos chèvres ; et » si les garderez encore et jouerez de la flûte ensemble. » Au demeurant Amour aura soin de vous. » Daphnis ayant ouï et vu telles choses , s'éveilla soudain en...
Page 160 - Lycenion l'avait baisé durant le déduit, car cela seul lui pouvait-il, à son avis, faire sans danger; et Chloé lui mit sur la tête le chapelet qu'elle avait fait, et en même temps lui baisait les cheveux, comme sentant à son gré meilleur que les violettes ; puis lui donna de sa panetière à repaître du raisin sec et quelques pains, et souventefois lui...
Page 80 - Un antre était en ce canton, qu'on appelait l'antre des Nymphes, grande et grosse roche creuse par le dedans, toute ronde par le dehors, et dedans y avait les figures des Nymphes, taillées de pierre, les pieds sans chaussure, les bras nus jusques aux épaules, les cheveux épars autour du cou, ceintes sur les reins, toutes ayant le visage riant et la contenance telle comme si elles eussent ballé ensemble.
Page 115 - J'ai vu ses petites ailes , son petit arc <• et ses flèches en écharpe sur ses épaules , « puis ai été tout ébahi que je n'ai plus vu ni " ses flèches ni lui. Or, si je n'ai pour néant ' « vécu tant d'années, et diminué de sens en « avançant d'âge, mes enfants, je vous assure « que vous êtes tous deux dévoués à l'Amour,
Page 135 - Dryas et Lamon , et quant et quant tout ce qui fait besoin pour un sacrifice ; et lui-même, cependant , prit la plus grasse chèvre qui fût en son troupeau , de laquelle il entortilla les cornes avec du lierre, en la même sorte et manière que les ennemis les avaient vues, et, après lui avoir versé du lait entre les cornes, la sacrifia aux Nymphes, la pendit et l'écorcha , et leur en consacra la peau ! attachée au roc. Puis quand Chloé fut revenue , amenant Dryas et...
Page 147 - ... lui montrant à carder la laine et à tourner le fuseau, et lui parlant de la marier ; mais Daphnis, comme celui qui avait plus de loisir et plus de sens aussi que la fillette, trouva pour la voir une telle finesse. Devant le logis de Dryas, tout contre le mur de la cour, étaient deux grands myrtes et un lierre ; les myrtes bien près l'un de l'autre et quasi joints par le pied, tellement que le lierre les embrassant tous deux, et s'étendant en guise de vigne sur l'un et sur l'autre, y faisait...

Bibliographic information